Hypertexte à trous

Avis sur Upgrade

Avatar Lazar Baruk
Critique publiée par le

Un petit film sur les thèmes classiques de l'invasivité technologique, du bon vieux rapport chair/nature/authenticité et implants/IA/perte de contrôle.
Cette histoire de regular guy dont le corps est hacké par l'implant qui lui permet de marcher serait assez sympathique si elle n'était pas bourrée de trous scénaristiques. En somme, quand le méchant a à peu près tous les pouvoirs, pourquoi s'emmerder dans des investigations tortueuses et des voies détournées qui ne satisfont même pas les conditions de discrétion et de rationalité du dit bad guy.
Si STEM veut un corps, quel levier emploie-t-il sur Eron et pourquoi serait-il nécessaire qu'il soit tué par Grey ? Si STEM peut hacker à peu près tout, pourquoi ne pas simplement télé-flinguer ses adversaires et les témoins gênants par n'importe quel moyen accessible, de l'accident de la route en passant par la panne d'ascenseur ou l'écrasement par porte coulissante ? Pourquoi y aurait-il des limitations au contrôle exercé par STEM s'il est de toute manière derrière tout ça ? Qu'est-ce que cette histoire de hacker vient faire là-dedans ?
En gros, STEM a déjà gagné depuis le début. Il a un corps, fin de l'histoire. Le reste de la trajectoire du héros aurait pu se justifier par des limitations de l'IA, ou une démarche expérimentale visant à s'approcher de l'humain mais son ultra-rationalité et son désintérêt pour l'affect indiquent le contraire.
Ces incohérences font assez mal et l'écriture cherche à tout prix une révélation finale qui n'a malheureusement pas de justifications.
L'acteur principal est toutefois plutôt bon et la réa est décente, notamment les effets de caméra lorsque STEM prend le contrôle.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 258 fois
1 apprécie

Autres actions de Lazar Baruk Upgrade