Laureline et la cité des mille planètes

Avis sur Valérian et la Cité des mille planètes

Avatar AveOscars
Critique publiée par le

Pauvre Laureline... Le titre du film la zappe complètement, alors qu'elle est autant, voire plus badass que son collègue. N'y voyez pas du féminisme à deux balles, j'aurai également trouvé ce détail dérangeant si elle avait été un mec.

Mais c'était vraiment bien ce Valérian" et la cité des mille planètes ! Même si quelques défauts m'ont sauté au visage pendant la séance, je ne m'attendais pas à accrocher autant au film ! Il a réussi à me faire regretter de ne plus être un enfant... J'aurai vraiment adoré le découvrir à l'âge de l'école primaire ! Parce que le film joue sur l'émerveillement, parce qu'on est comme un gamin lâché à DisneyLand, devant ! Luc Besson a parfaitement réussi à retranscrire la richesse de cet univers. On veut le visiter dans son intégralité, mais en même temps, le film nous donne suffisamment à contempler pour ne pas que l'on soit frustré. Les effets visuels sont magnifiques, c'est très coloré et stimulant, et certaines séquences sont ultra cool grâce à la mise en scène : le plan séquence où Valérian court... tout droit ! Le personnage reste au centre de l'écran, pendant qu'un grand nombre de décors différents défile devant nous. C'est génial !

Le scénario est également fluide et sympa à suivre, même si les quelques ratés du film sont en lien direct avec son écriture. On a déjà tout un gros morceaux de l'intrigue, au milieu du film, qui s'avère être totalement inutile à l'avancée de l'histoire. Cela constitue en une péripétie, et en sa résolution, mais c'est un passage fermé qui ne débouchera sur rien. J'ai d'abord cru qu'il servirait à intégrer le personnage de Rihanna pour la suite du film, et... Bah non, en fait, même pas ! C'était du divertissement gratuit, mais du très bon divertissement quand-même. Tout comme pour la première grosse séquence d'action, c'était rythmé, dynamique, et inventif. On a également droit dans ce passage inutile, à un show de pole danse original de la part de Rihanna, tout aussi inutile, mais très plaisant dans sa mise en scène !
Le second point noir du scénario, c'est le climax du film qui est extrêmement forcé ! Il constitue pour moi la scène d'action la plus vaine et la moins palpitante du film. Surtout qu'en soi, la scène d'exposition finale qui a lieu juste avant aurait pu suffire à résoudre l'intrigue. Elle était d'ailleurs prenante, bien construite, et son petit coté naïf et mignon dans le traitement des thèmes abordés accentuait le charme "bon-enfant" du film.

Mais en plus des péripéties très fun, l'histoire est également plaisante grâce à nos deux personnages principaux, qui fonctionnent parfaitement en solo, ainsi qu'en duo. Malgré leur dynamique de séduction un peu lourde, il y a une vraie alchimie entre eux, et une vraie complicité dans leur manière de se répondre en se lançant des pics et en s'adressant des regards espiègles. Les personnages ont également un charisme et un caractère très forts, qui leur permettent de fonctionner l'un sans l'autre, lorsqu'ils doivent, à tour de rôle, secourir leur collègue.

Valerian est donc, de mon point de vue, un pur moment de divertissement très plaisant et efficace, qu'il faut faire découvrir aux enfants pour en leur mettent plein les yeux, et stimuler leur imaginaire !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 234 fois
3 apprécient · 1 n'apprécie pas

AveOscars a ajouté ce film à 1 liste Valérian et la Cité des mille planètes

Autres actions de AveOscars Valérian et la Cité des mille planètes