Horrible gâchis

Avis sur Valérian et la Cité des mille planètes

Avatar Charliiiie78
Critique publiée par le

J'avais plein de préjugés négatifs en rentrant dans la salle, car je hais la façon un peu péteuse de Besson d'en mettre des tonnes sur la forme alors que le fond de ses films c'est souvent le néant.

Pourtant après un début relativement convaincant, j'ai cru à une petite surprise et que je pourrais changer d'avis. (Bon en fait non parce que j'avais lu partout que ça déconnait rapidement.) Mais quand même pendant... allez 3/4 d'heure ça passait même si ça ne raconte déjà rien en soit, et que tu veux déjà filer 50 baffes à Valérian (ou à son interprète dégueu tu ne sais pas encore). L'intro sympa avec l'historique de l'Homme dans l'espace ok, les Pearls sur leur paradis et dont on ne comprend rien quand ils parlent, why not. Et puis enfin la première mission cool du duo Valérian et Laureline.

Mais après, quelle cata ! Quel ennui... le Besson nous chie un immense étron à mi-chemin. Il sort une suite de sous-intrigues inutiles qui amènent du vide dans un scénario déjà vide. Dans chaque sous intrigue on doit s'accrocher à des perso secondaires insignifiants qui se la jouent émotionnels (Rihanna mon dieu, mais son personnage quel fail !) ou pseudo-cool avant de disparaître au bout de 3 min en mode "on t'a bien eu connard, mais en fait c'était juste un long caméo".

Le film devient du coup chiant et trop long en même temps : La poursuite inutile en vaisseau, le kidnapping de Laureline qui prend 30 min d'ennui et j'en passe. Pourquoi faire ? Finalement ça enchaîne une suite de séquences longues et pourries juste comme prétexte pour nous en foutre plein les mirettes, mais sans enrichir l'intrigue principale.

Au-delà de ça le perso de Valérian et son interprète est affreux. Dan DeHaan est mou et ne semble n'en avoir rien à branler et qui joue sans forcer en mode "je suis venu prendre mon chèque". Son perso est con et tellement relou que tu te dis, ce n'est pas possible, qu'il va forcément évoluer dans le film... mais que dalle et ça devient insupportable. Toutes les répliques étant déjà naze son jeu rend le truc bien plus horrible et détruit les autres persos, genre Cara Delevingne a plein de bonne volonté, mais ce n’est pas une actrice à la base et elle se noie aussi dans ce fiasco malgré un certain charisme (comme la longue liste de persos meufs Bessoniens jouées par des mannequins et non pas des actrices).

Je passe sur la conclusion gnangnan et manichéenne à souhait avec un méchant caricatural, l'amour contre la haine tout ça, épouse-moi et arrêtons de maltraiter les cultures primitives machin... Bon finalement il reste quoi ? L'univers ouais, mais ça, c'est la BD quoi Besson n'a rien inventé on peut juste saluer la mise en image grandiose et soignée, super... au final rien n'est exploité, vive la succession de clichés et de scènes convenues autant piochées dans la galaxie Besson que dans les vieux codes de la SF.

C'est un film feignant et chiant à mourir dont environ 1h sur les 2h sont un immense foutage de gueule d'un gars qui n'avait rien à raconter, mais s'est amusé sur du fond vert avec un 200 millions de dollars en se disant ça fera cool avec les lunettes 3D qui enfilent les spectateurs de 3 euros.

Quel gâchis ! Limite je préférais Lucy, il y avait une actrice au moins quoi. Bref ce n’est pas totalement une daube, mais bien une demi-daube et c'est déjà bien gênant. Pitié que Besson ne rouvre pas les pages d'un autre best-seller BD de SF genre Sillage sinon je me tire une balle ! Il serait juste bon à trouver une top model pour jouer Nävis.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 87 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Charliiiie78 Valérian et la Cité des mille planètes