Une valse à mille temps

Avis sur Valse avec Bachir

Avatar Deleuze
Critique publiée par le

Valse avec Bachir, animation semi-documentaire traite de la mémoire de combattants ayant servi au Liban. Plus particulièrement d’un combattant, Ari, qui 20 ans plus tard commence à reconstituer ce qui s’est passé à Beyrouth.

Dès le début, le ton est donné, on a affaire à une animation particulière, sombre et jaunâtre. 26 chiens galopent, la gueule enragée à travers la ville sur une musique énergique. Puis c’est l’atmosphère brumeuse d’un bar, affiches de jazz placardées sur les murs et deux bonhommes qui discutent du fameux cauchemar de l’un, mal rasés. Dans ce cauchemar est contée l’histoire d’un homme auquel on a donné l’ordre d’abattre froidement 26 chiens parce qu’il n’avait pas la folie nécessaire pour mettre en joue des animaux de son espèce.

C’est alors qu’Ari tente de se remémorer ses actes de guerres, que ce soit des moments de culpabilité lorsque la mort que repend le soldat touche l'innocence du pauvre citoyen ou des moments de terreur lorsque comme puni par les cieux, le soldat se retrouve seul sur une vaste étendue, vulnérable, à la merci des terroristes. Et c’est à ce moment-là que la dimension critique de l’œuvre apparait :

En effet, le militaire est présenté comme une simple machine à tuer appliquant sur le champ les ordres de son supérieur, canardant à tout va en ne connaissant la plupart du temps même pas sa cible.

La bande son est bonne et ponctue bien l’étude psychologique du tueur qui rentre dans le champ de caméra de ce qu’il voyait auparavant dans les films, en tant qu’acteur de véritables massacres. Une étude psychologique qui se concentre d’ailleurs beaucoup sur la mémoire et sur la faculté inconsciente de l’homme de créer de toute pièce ses propres souvenirs.

La scène de la valse est extrêmement réussie, aussi bien sur la forme que dans le fond et offre un aperçu bref de la bêtise des conflits meurtriers qu’a connu et que connait encore le monde aujourd’hui.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1466 fois
45 apprécient · 2 n'apprécient pas

Deleuze a ajouté ce documentaire d'animation à 3 listes Valse avec Bachir

  • Films
    Cover Un pays, un film

    Un pays, un film

    Même principe que ma liste "Une année, un film". Petite liste pour voir quelle proportion du monde ai-je (selon l'ONU)...

  • Films
    Cover Culture Express

    Culture Express

    Depuis la rentrée c'est toujours la même histoire, on rentre le soir et l'éternel dilemme se présente. Vais-je regarder un film...

  • Films
    Cover Option Histoire terminale

    Option Histoire terminale

    Aujourd'hui je suis allé récupérer mes livres pour ma rentrée (génial...) dont celui que j'utiliserai pour l'option Histoire Du...

Autres actions de Deleuze Valse avec Bachir