Affiche Winter's Bone

Critiques de Winter's Bone

Film de (2010)

Don't Mess With Missouri

Un portrait sans concession de l'Amérique profonde. Entre pauvreté et histoires de famille. La place des Sheriffs et des recruteurs militaires en milieux rural est traitée avec brio. J'ai adoré mais je ne note que 7 à cause de certaines longueurs et maladresses ... Lire la critique de Winter's Bone

2
Avatar Custom51
9
Custom51 ·

American Dream

La joie de vivre des bouffeurs de patates dans un trou paumé au fin fond du trou du cul des States. Il se passe rien, rien, rien, tronçonneuse, rien, rien, happy ending. C'est joli comme l'automne, mais c'est quand même un peu chiant. Lire l'avis à propos de Winter's Bone

2
Avatar sebabarre
6
sebabarre ·

Critique de Winter's Bone par DanielOceanAndCo

Pour leur premier film outre-atlantique, les frères Dardenne signent... attendez, mais "Winter's Bone" n'est pas un film des frères Dardenne!??! Pourtant, avec ce côté dramatique à l'extrême sans espoir à l'horizon, cette envie de coller au maximum au réel, "Winter's Bone" déprime et désespère, la faute à Debra Granik qui appuie en permanence là où ça fait mal. Pourtant pas contre les drames... Lire la critique de Winter's Bone

Avatar DanielOceanAndCo
2
DanielOceanAndCo ·

Critique de Winter's Bone par BUB_webzine

[Critique comparative de Winter's Bone et Never Let Me Go de Mark Romanek] D’un côté Winter’s Bone, vainqueur à Sundance et censé représenter le must en matière de cinéma indépendant américain. De l’autre, Never Let Me Go, même catégorie mais dont la sortie fut beaucoup plus discrète malgré la présence de ses graines de stars (Keira Knightley et Andrew Garfield, futur Spiderman). Vainqueur... Lire l'avis à propos de Winter's Bone

Avatar BUB_webzine
5
BUB_webzine ·

Critique de Winter's Bone par Citlal

Ce film (qui n'est pas sans rappeler l'atroce Délivrance) me laisse comme un goût d'inachevé... La photographie et la mise en scène sont maîtrisées et entretiennent une ambiance glauque et terrifiante. Les acteurs sont très bons, ils assurent, rien à redire. C'est d'ailleurs dans ce film que j'ai découvert Jennifer Lawrence. Cependant, ce film qui entend dénoncer les... Lire l'avis à propos de Winter's Bone

Avatar Citlal
6
Citlal ·

Critique de Winter's Bone par Jerant

Film social indépendant américain qui se passe dans ces "bidonvilles" des USA formés de cabanes en bois au milieu des forêts. On y suit une jeune fille à la recherche de son père trafiquant de drogue. C'est bien sûr pas la joie, elle y croise des gens plus tarés les uns que les autres. La violence s'installe progressivement : tout d'abord visuelle (les maisons déglinguées) puis verbales puis... Lire l'avis à propos de Winter's Bone

Avatar Jerant
6
Jerant ·

Ce film n'a pas été sponsorisé par l'office du tourisme du Missouri

Il n'y a pas vraiment d'histoire, elle tient en trois lignes, c'est très noir et amha juste là pour dépeindre une certaine amérique qu'on se complaît de plus en plus à exhiber dans les films. J'en veux pour preuve les films / séries des dix dernières années comme Joe, Mud, Shameless, Breaking Bad, les différentes séries de semi-réalité sur les clodos d'Alaska ou les bouseux du texas,... Lire l'avis à propos de Winter's Bone

Avatar wasabi
6
wasabi ·

Sobre et pourtant intense

Disons-le tout de suite : le gros intérêt de ce film, c'est la performance impressionnante de Jennifer Lawrence, qui lui a valu sa première nomination aux Oscars entre autres. Les autres acteurs sont également très justes, notamment John Hawkes (Teardrop). La réaction est sobre, et mise sur le réalisme sans tomber dans le pathos, il y a un bon équilibre entre les scènes intenses et... Lire la critique de Winter's Bone

Avatar (A)Mélie Gribouille
7
(A)Mélie Gribouille ·

Un hiver américain et indépendant.

Fort de ses multiples prix, Winter's bone passait en 2011 pour le film américain indépendant à voir, jusqu'à être nommé pour l'oscar du meilleur film. Jennifer Lawrence, pas encore la star d'aujourd'hui, a achevé de faire de ce film un must see pour tout fan de filmographie américaine hors Hollywood. Mais force est de constater, dès le départ, que c'est là que se trouve la principale... Lire la critique de Winter's Bone

Avatar Fragile
6
Fragile ·

Critique de Winter's Bone par gruute

Dire qu'on oublie de se marrer pendant 1h30 n'est qu'une façon très poli de décrire l'ambiance du film : le Missouri n'est, semble-t'il, pas sponsorisé par le ministère du tourisme, tant le coin parait paumé, triste, morne et peuplé d'une ribambelle de personnages haut en couleurs, à priori tous + ou - parents (www.consanguins.org ?) et à peu près tous louches / consommant de la drogue /... Lire l'avis à propos de Winter's Bone

Avatar gruute
7
gruute ·