3e type

Avis sur Your Name.

Avatar DocElincia
Critique publiée par le

Il y a trois types de films.

Ceux où on laisse la souris tranquille. Car CA PASSE.

Ceux où on fait pop-up la barre VLC parce que quand même, on se fait chier, et dans 20 minutes j'ai Jokari alors détective, dépêche toi de résoudre le meurtre à la soupière on sait tous depuis le début que c'est le valet de chambre avec son strabisme il s'est foutu de la soupe au poireau sur le col ce couillon et il peut pas le voir.

Et ceux où on affiche la barre sachant pertinemment qu'il reste du chemin, juste pour pouvoir se délecter de l'idée, en s'enfonçant un peu plus dans le coussin moelleux qui nous tient le dos, qu'il reste 30, 40, 50 minutes de bande.avi, de cette sotte ivresse qui te flanque un sourire béat que t'oserais même pas montrer à tes potes tellement t'aurais honte de ta niaiserie.

On l'aura compris, avec sa bonne ambi, ses vannes de tueur (la petite soeur <3), sa J-Pop qui te souk ton corps mieux que Magic System et ses personnages tellement choupis que tu te liquéfies puis reprends forme pour pouvoir te reliquéfier devant tant de mignonnerie : Your Name, c'est le troisième type.

PS : MAIS MON DIEU, REGARDE MOI CES DECORS COULEURS CUPCAKES STP. Ca fuse, ça découpe, ça tourbillonne, ça colorie en fils, en nuages, c'est la vie en pastel, en nuances de pop (mais mieux que Warhlol parce que là y'a une âme pour de vrai). Shinkai pourrait chier sur la tête de Ribery que ça ferait quand même une œuvre d'art.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 246 fois
3 apprécient

Autres actions de DocElincia Your Name.