Ce film en noir et blanc nous présente trois garçons trentenaires qui tournent autour d'une amie à eux, qui tient un petit bar, appartenant à l'un d'entre eux.
Déjà, de part la nature des personnages, on sait que nous sommes à la marge de la société : il y a un épileptique, un ancien voyou, un réfugié Nord-Coréen bipolaire, leur amie Yeri est sino-coréenne et s'occupe de son père paralysé, et une amie du quatuor est lesbienne.
Ils passent leur temps à zoner, soit au bar, soit dans la rue, un peu comme ils peuvent.
Dit comme ça, ça ne fait pas forcément envie, mais le film enchaine des scènes touchantes, décalées, voire burlesques, comme ce moment où une femme sort d'un placard posé dans la rue : quand on lui demande ce qu'elle faisait dedans, elle répond qu'elle y priait...


Les trois mecs sont en compétition pour séduire Yeri, chacun à leur manière, lourdingue, discrète, ou l'air de pas y toucher. Ils sont maladroits et touchants dans leurs approches, et Yeri les laisse faire.
Le rythme est paisible, renforcé par des plans-séquences assez nombreux. Il y a aussi tout un jeu de la caméra qui filme certaines scènes dans des miroirs, leur donnant un relief particulier.


Seule la fin m'a laissé perplexe : elle est très ouverte et laisse (trop) place à l'interprétation.

Le 26 octobre 2017

3 j'aime

A Quiet Dream
anthonyplu
8

Quand on y songe...

Vrai cœur pour cette petite comédie dramatique indépendante tournée dans un joli noir et blanc et surtout terriblement attachante. Un film où il n'y a pas d'histoire, pas de péripéties, pas de...

il y a 5 ans

3 j'aime

A Quiet Dream
Khidarion
7

Les Désaxés

Ce film en noir et blanc nous présente trois garçons trentenaires qui tournent autour d'une amie à eux, qui tient un petit bar, appartenant à l'un d'entre eux. Déjà, de part la nature des...

il y a 5 ans

3 j'aime

A Quiet Dream
Effixe
8

Onctueuse tranche de vie

Certaines images parviennent quelquefois à nous happer sans crier gare, essaimant notre perception de leur pleine majesté. Point n'est alors besoin de verser dans la surenchère visuelle, ainsi...

il y a plus d’un an

3 j'aime

La Belle et la meute
Khidarion
8

Une nuit en Enfer

Je sors de la Cinexpérience 71 (au passage, merci Sens Critique de m'avoir encore une fois invité) , et je viens de prendre une grosse claque dans la tronche, et j'écris cette critique encore sous le...

il y a 5 ans

14 j'aime

2

Tiger Lily, quatre femmes dans la vie
Khidarion
7

Critique de Tiger Lily, quatre femmes dans la vie par Khidarion

Comme il n'y a pour le moment que des critiques négatives sur SC, je me dois de rétablir (un peu) l'équilibre. Donc Tiger Lily met en scène 4 quadragénaires, anciennes membres d'un groupe de rock...

il y a 10 ans

11 j'aime

Hibernatus
Khidarion
6
Hibernatus

Critique de Hibernatus par Khidarion

De bonnes idées, mais qui sont mal exploitées par les scénaristes et le réalisateur: ce qui aurait pu fournir des ressorts comiques liés au décalage entre "l'hiberné" et la société des années 70 ne...

il y a 10 ans

10 j'aime