Dans l'Allemagne occupée d'après-guerre, militaires français et américains sont obligés de collaborer.
Première partie : Le lieutenant Gates/femme/américaine et le capitaine Rochard/homme/français partent en mission ensemble et s'entendent comme chien et chat, mais comme elle lui dit "I have never been kissed by a frenchman", au retour ils se marient. Partie 2 : les militaires américains doivent être rapatriés, leurs conjoints aussi, mais contrairement aux autres, Rochard est un homme, vont-ils réussir à le faire monter sur le bateau malgré son sexe ?
Le scénario et les personnages sont vraiment simplistes et n'évoluent pas, ne servant qu'à mettre en valeur des dialogues drolissimes. J'ai eu le sentiment étrange de ne pas avoir envie de voir Cary Grant se faire humilier comme ça.
Il était pour moi comme un vieil oncle au milieu du salon auquel on ne prête plus grande attention; cette mise à mal m'a réveillée. Je n'ai eu d'yeux que pour lui : dans la scène géniale et muette de la baignoire (dans laquelle il est contraint de dormir en robe de chambre), il regarde ses mains comme si elles ne lui appartenaient pas. Je commence un festival Cary Grant demain.
Gizmo
7
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Festival Cary Grant itinérant

Créée

le 27 févr. 2011

Critique lue 686 fois

12 j'aime

4 commentaires

Gizmo

Écrit par

Critique lue 686 fois

12
4

D'autres avis sur Allez coucher ailleurs !

Allez coucher ailleurs !
Artobal
10

Les hommes sont des mariées comme les autres

S'il obéit au schéma de base de la comédie de sexe à l'américaine (au début ils ne s'aiment pas, après si), "Allez coucher ailleurs" présente des singularités qui en font un film unique. D'abord le...

le 17 oct. 2022

18 j'aime

5

Allez coucher ailleurs !
Gizmo
7

Voyage à deux

Dans l'Allemagne occupée d'après-guerre, militaires français et américains sont obligés de collaborer. Première partie : Le lieutenant Gates/femme/américaine et le capitaine Rochard/homme/français...

le 27 févr. 2011

12 j'aime

4

Allez coucher ailleurs !
Ugly
9

Une irrésistible satire de la bureaucratie militaire

C'est probablement une des meilleures comédies de Howard Hawks, qui bien qu'ayant touché à tous les genres, a pu exceller dans chaque, que ce soit en aventure (Hatari), western (Rio Bravo), film noir...

Par

le 15 avr. 2017

9 j'aime

3

Du même critique

Le Goût du saké
Gizmo
9

Point et ligne sur plan

Le plus frappant à cette xième vision c'est l'incroyable formalisme de ce film. Presque chaque plan est habité de lignes droites. A l'extérieur, ce sont les enseignes lumineuses des bars, la...

le 4 juil. 2013

57 j'aime

10

Potiche
Gizmo
5

le petit monde de Georges Marchais

Ce film a plein de qualités : donner du travail aux coiffeurs, donner du travail aux costumiers, donner du travail aux décorateurs, donner du travail aux accessoiristes, donner du travail aux...

le 9 nov. 2010

39 j'aime

28

On murmure dans la ville
Gizmo
8

Docteur Maboul

Un film étrange et complexe. Des moments vraiment réussis, de bons acteurs, des scènes visuellement loufoques, un chapeau en faisan, un chien nommé Beelzebub, de la crème et du lait, des atomes, des...

le 9 avr. 2011

37 j'aime

8