Ce film est un bijou, la tension est palpable, cadrage et montage aux petits oignons, on y croit à fond et attend avec impatience le déroulement de cette histoire "de village".

Denis Ménochet fait un travail impeccable.

Bien que l'on ai quelques doutes qu'un gars de 120 kilos se laisse cracher dessus par un de 60, ca contredit Audiart et c'est un peu dommage car tout le reste est parfait.

Marina Fois quant à elle est d'une authenticité remarquable :

1) c'est une femme "normale", on ne s'ejecte pas du film en se disant "ouah n'importe quoi jamais une bombe atomique sort avec un mec comme ci ou frequente des gens comme çà"

2) Elle n'est pas le cliché de la bobo parisienne insupportable.

3) Elle transcende son role avec un coté "me fais pas chier" qui colle parfaitement avec le personnage qui a décidé de vivre en reclue dans la ruralité.

Le GROS problème c'est la fin:

En vérité dès la mort de Denis ca commence sérieusement à ralentir. Mais bon :

On surfe sur la deuxième moitié tellement c'est bien joué et filmé mais on trepigne clairement pour la résolution finale

Et puis rien, on te finit ça en eau de boudin, alors certains te diront " Ouais mais cela te laisse imaginer la suite" et le fameux "c'est original".

Alors qu'en fait ça te laisse juste un gout amer en bouche et ressemble significativement aux fins de films récents type "la nuit du 12", "des hommes de pailles" ou "la nuée" que j'ai pareillement critiqué sur Sens Critique.

Voilà t'as compris je suis un vieux reac boomer, choqué, déçu ;-)

ValentinMoreau4
6
Écrit par

Créée

le 22 nov. 2022

Critique lue 24 fois

Tino vous salue

Écrit par

Critique lue 24 fois

D'autres avis sur As Bestas

As Bestas
Behind_the_Mask
8

Les voisins de la colère

On avait promis monts et merveilles au masqué avec As Bestas, tellement le dernier film de Rodrigo Sorogoyen était présenté comme formidable par la critique pro, dans une unanimité qui, en certaines...

le 20 juil. 2022

91 j'aime

9

As Bestas
Cinephile-doux
9

La Galice jusqu'à l'hallali

Et sinon, il en pense quoi, l'office de tourisme galicien de As Bestas, dont l'action se déroule dans un petit village dépeuplé où ont choisi de s'installer un couple de Français qui se sont...

le 27 mai 2022

76 j'aime

4

As Bestas
Sergent_Pepper
7

Recours à la terre

L’ouverture très graphique d’As Bestas rappelle, pour le spectateur qui aurait déjà croisé Sorogoyen, qu’il ambitionne d’être un cinéaste de l’intensité : le corps à corps des hommes de la montagne...

le 16 août 2022

75 j'aime

2

Du même critique

Ahsoka
ValentinMoreau4
6

AH ! DANCE, SOKA DANCE, SOKA DANCE....

OH SOKA Le forçage féministe est puissant en toi !les 4 rôles principaux : la gentille générale, la méchante paddawan, la gentille paddawan et l'héroïne sont bien EVIDEMMENT des femmes. Bon allez...

le 15 janv. 2024

14 j'aime

3

Sharper
ValentinMoreau4
5

DO YOU COPY ?

Ce film est une compilation de films différents : Tu ne pourras éviter de voir PULP FICTION ou RESERVOIR DOGS puisque le film est divisé en chapitres, chacun nommé du patronyme de celui qu'on va...

le 19 oct. 2023

9 j'aime

2

La Meilleure version de moi-même
ValentinMoreau4
7

La métamorphose de l'européenne sous Prozac

Satire filmée comme "c'est arrivé près de chez vous- Strip-tease", ce mockumentaire est une régalade en imaginant tous les bobos triggered derrière leur écran.La série nous raconte le cheminement...

le 26 avr. 2023

7 j'aime