Film de Kōji Fukada · 2 h 05 min · 17 décembre 2014 (France)

Genres : Comédie dramatique, Romance

Casting (acteurs principaux) :

Fumi Nikaidô, Mayu Tsuruta, Taiga Nakano, Kanji Furutachi, Kiki Sugino, Tadashi Otake, Ena Koshino, Natsuko Hori

Pays d'origine :

États-Unis, Japon
Casting complet et fiche technique

Accompagnée de Sakuko, sa nièce, qui prépare son entrée à l'université, Mikie est de retour dans son village natal pour mener à bien la traduction d'un roman indonésien. La langueur estivale de la campagne japonaise est l'occasion pour Mikie, de renouer avec Ukichi, un ancien amant, gérant d'un love hotel clandestin et pour Sakuko de se rapprocher du timide Takashi, réfugié de Fukushima.

BotDDB

BotDDB

Très touché par le moment où elle meurt avant que l'on incarne son fils.

il y a 4 ans

1 j'aime

1

fuckmacron

fuckmacron

Du Rohmer en mieux

il y a 6 ans

1 j'aime

Dfez

Dfez

Les japonais qui tabassent les rombières de Rohmer

il y a 2 ans

Lunette
8
Lunette

Critique positive la plus appréciée

Chaleur Japonaise

Au revoir l'été respire les mêmes substances qu'un film de Rohmer. Un Rohmer exotique où la plage, toujours, demeure le lieu des rencontres : celles furtives, qui prennent leur temps d'exister, par...

il y a 7 ans

10 j'aime

pierreAfeu
7
pierreAfeu

L'art de la simplicité

Pour construire un récit d'apparence simple, il faut le nourrir de mille détails presque invisibles et faire preuve d'un sens de l'observation acéré. Limpide et lumineux, Au revoir l'été mêle...

il y a 7 ans

5 j'aime

FrankyFockers
8

Critique de par FrankyFockers

On dit toujours que Hong Sang Soo est le Rohmer asiatique (Coréen en ce qui le concerne) alors que j'ai toujours trouvé qu'il devait plus à Garrel qu'à Rohmer. Mais surtout, je pense qu'Hong Sang Soo...

il y a 7 ans

3 j'aime

VictorHamonic
9
Lazuli xoxo

Retourner dans tes étés pour prendre des mains et faire des bisous

Alala y sont trop mignons les adolescents là, déjà les intertitres qui m'envoient des vibes d'Ozu dans la tronche c'est comme recevoir du gros amour direct dans le ventre. Et puis l'été infini...

il y a 2 ans

2 j'aime

SteinerEric
7
Eric Steiner

Rohmer japonais

Koji Fukada adore Eric Rohmer et ça se voit dès les premières images d’«Au revoir l’été», son troisième long-métrage, qui transpose dans une station balnéaire japonaise l’univers délicat du grand...

il y a 12 mois