De la réception d’un film et de son humour

Les fêtes de noël approchent et nos 3 personnages principaux : Amy, Kiki et Carla appréhendent cet évènement chacune à leur manière car cette année : les parents de nos héroïnes se joignent aux festivités. Toutes plus dérangées les unes que les autres, les 3 mamans sexagénaires que sont Ruth, Sandy et Isis vont constituer un challenge supplémentaire pour notre trio original, pour qui la préparation de noël est déjà un défi de taille chaque année.


Alors je n’ai pas vu le premier Bad Moms mais comme ma note le laisse entendre, je n’ai pas particulièrement apprécié le film dont la trame narrative et le comportement de chaque personnage se devine à des kilomètres (le film fait d’ailleurs un peu d’autodérision à ce sujet vers la fin).


C’est selon moi un enchainement simpliste de gag burlesques et de bouffonneries entrecoupées par quelques instants émotions (qui, je dois bien reconnaitre cette vertu, à la différence des films Marvel, ne sont pas immédiatement désamorcés par une vanne stupide).


L’humour décomplexé, beauf voire carrément vulgos réside en un simple enchainement de vannes et d’actions des personnages qui, en grande partie, sont tous plus caricaturaux et débordants de conneries les uns que les autres.


Comment tout cela nous est-il montré ? Par une succession de plan rapprochés et de champs contre-champs à la caméra épaule. C’est le niveau 0 de la réalisation même si par moment la couleur n’est pas dégueulasse. Globalement le casting en fait des caisses, les figurants ne savent parfois pas trop où se mettre… A part peut être Mila Kunis que je trouve assez juste et touchante et qui parait être l’une des seules personnes saines d’esprit dans ce foutoir.


En somme, un petit téléfilm de noël M6 un peu trachouille.


Mais la manière dont je viens de chier sur ce film est peut-être complétement fausse et cela pour une seule bonne raison : je pense que ce film ne m’était pas destiné.


La salle était remplie à 98% d’un public féminin de tout âge. J’ai moi-même accompagné deux jeunes femmes voir le film, un peu à contrecœur je dois l’avouer.
Mais dans l’ensemble les gens semblent s’être éclatés, la salle a rigolé du début à la fin et semblaient absorbés par les instants émotions qui brassent des thématiques telles que le fait d’être une mère de famille, tout le stress et les responsabilités que cela engendre, les relations mère/fille ou encore les relations avec ses enfants… Tout un tas de messages qui ne m’affectent pas personnellement. Même l’humour doit être clairement orienté au final car je vous avouerais que les running gags sur les strip-teaseurs bien membrés ont fait mouche dans la salle, me laissant complétement de marbre…


Bref je pense juste ne pas avoir été réceptif à ce film, ses codes et ses enjeux qui pourraient être plus intelligents que je ne veux bien l’admettre. Allez donc le voir par vous-même et faites-vous donc une idée.

IroquoisPliskin
3
Écrit par

Créée

le 4 nov. 2017

Critique lue 746 fois

4 j'aime

5 commentaires

Iroquois P.

Écrit par

Critique lue 746 fois

4
5

D'autres avis sur Bad Moms 2

Bad Moms 2
Val_Cancun
4

Mal de mère

Si j'avais plutôt passé un bon moment devant le premier opus (je devais être bien luné... ou très fatigué!), "Bad Moms" est le genre de comédie qui ne justifiait absolument pas une suite, surtout pas...

le 1 févr. 2022

5 j'aime

Bad Moms 2
IroquoisPliskin
3

De la réception d’un film et de son humour

Les fêtes de noël approchent et nos 3 personnages principaux : Amy, Kiki et Carla appréhendent cet évènement chacune à leur manière car cette année : les parents de nos héroïnes se joignent aux...

le 4 nov. 2017

4 j'aime

5

Bad Moms 2
pierrick_D_
6

Critique de Bad Moms 2 par pierrick_D_

Amy,la fille cool,Kiki,la coincée,et Carla,la vulgaire,s'étaient dans le premier volet émancipées de leur fonction obligée de "mères parfaites".Là,elles préparent les fêtes de Noël et voient...

le 10 déc. 2020

2 j'aime

Du même critique

A Taxi Driver
IroquoisPliskin
8

L’un des meilleurs De Niro

Travis Bickle, un jeune homme du Midwest et ancien marine, est chauffeur de taxi de nuit à New York. Insomniaque et solitaire… Et merde, je me suis encore trompé de film. Outre l’humour totalement...

le 12 janv. 2018

30 j'aime

9

Vice
IroquoisPliskin
7

Cynical Dick

Vice représente tout ce que j’apprécie dans le cinéma. Un cinéma qui dénonce et rit face à l’ironie d’une machine aux rouages bien huilés, alimentée par le sang, l’argent, la bêtise humaine... Et les...

le 15 janv. 2019

27 j'aime

Thor: Ragnarok
IroquoisPliskin
5

L’avocat du Diable et de son anus

Thor : Ragnarok est une gigantesque fresque tragique, une ode à la destruction, somptueuse et magistrale. Le film nous raconte l’histoire, comme son nom l’indique, du Ragnarök avec un grand...

le 30 oct. 2017

24 j'aime

8