👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Jour sombre sur la beach. Crépuscule noir, vent frais dans les palmiers. Dans la corbeille, des pommes rouges, des livres anciens, des profiteroles, de la ventoline et La psychanalyse pour les nuls.

Gros boulot les bulots. La suite de Superman, mais vous connaissez le principe de la MCU, on…
- Euh chef là c’est DC Comics.
- C’est vrai, trouve un nom avant la fin de ma phrase, et donc on commence par mêler toute l’écurie en stock pour ensuite décliner jusqu’en 2030 la franchise.
- DCEU ? DC Extended Universe ?
- Ça claque ma caille. Prends du punch. Allez, je veux du pitch.
- En fait, chef, on a que Batman en stock.
- C’est vrai aussi.
- Batman vs Superman, donc ?
- Voilà.
- Comme chez Marvel en fait avec Captain Am
- Oui mais ta gueule. On fait pareil, on est d’accord, genre les dommages collatéraux des combats de l’un pètent les couilles à l’autre, d’où concours de teub à l’échelle cosmique. Mais nous ce sera une PUTAIN de tragédie. Zack est formel. Depuis qu’il a tâté du grec dans 300 et de la psychologie dans Sucker Punch, monsieur a des ambitions.
- J’avais pensé à faire vieillir un peu Batman. Genre Clooney, mais qui fait des tractions avec des gros pneus.
- Et Superman, il fait des œufs au plat torse nu, mais il prend son bain habillé. Héros torturé.
- Genre. Et faut qu’on parle de Dieu.
- Ouais, comme dans le premier c’était déjà Jésus, on continue.
- Voilà. Un truc sur l’idolâtrie, le crépuscule des idoles, tout ça. Le méchant, c’est qui déjà ?
- Lex Luthor.
- Vous lui foutez plein de fois le mot dieu dans ses discours. Et des tics genre psychopathe.
- Et pouvoir. Il manque un truc.
- L’amour ? Le méchant pourrait prendre en otage la petite amie du…
- T’as raison. Mais arrête-moi si je me trompe, ça aurait pas déjà été fait ?
- Attendez chef, je sens le truc de dingue : le rapt n’est qu’un leurre vers le rapt ultime, l’amour de sa vie, LA femme irremplaçable !
- Wonder Woman ?
- Ah, oui, elle aussi, mais mieux, j’avais pensé à sa maman en fait.
- Mais VOILA. Foutez-moi des mères, ça humanise les dieux. Souvenez-vous de Marie, elle s’est pas privée en ce qui concerne le succès posthume, la coquine.

- Putain, ils vont pas le voir venir ça. Comme en plus celle de Batman elle est déjà morte, ça peut leur faire un motif de réconciliation.
- Mais grave.
- Bien vu les mecs. Bryan, on oublie quand même pas qu’il faut nous emballer tout ça dans un beau paquet de pixel. Tu nous dis quoi ?
- Je vous dis comme à chaque fois, chef, toujours plus. J’ai divisé en deux : les resucées et le nouveautés. Dick s’est chargé de la première catégorie.
- Oui, donc : pour Batman, on s’est dit grosse armure comme Iron Man qui affronte Hulk dans Avengers 2. Pour Superman, ils peuvent lui nucléariser la gueule dans le ciel comme Iron Man dans Avengers. Pour la musique, on veut des nouveaux Poooooooooin, un peu plus style, et le même motif que pour Mad Max 4.
- On a déjà acheté l’ordi qu’avait fait la B.O.
- Et sinon, ben comme on a dit. On fout un peu partout des bandes annonces des prochains personnages qui finissent en man. Aqua, Wonder Wo, tout ça, et des visions du futur avec des rêves apocalyptiques.
- Et les nouveautés ?
- Ah, ben c’était qu’est-ce que je viens de dire.
- Bref, on s’en branle. Niveau action, je vous rappelle que c’est Snyder aux commandes. Le vegan du numérique, le fondamentaliste du pixel.
- On a chef. On était emmerdés au début, parce que bon, les balles et les explosions, nos deux héros s’en foutent pas mal.
- C’est vrai. Donc ?
- Ben on en a mis quand même. Mais genre plein.
- Et chaque fois qu’ils tombent, ils garantissent l’avenir du BTP dans le monde. Pas un mur ou une colonne qui tienne, ça va être le domino cascade des buildings.
- Mais on a pas de méchant ? Parce que quand ils nous font leur Œdipe musclé, là on fait quoi ?
- On a bien un truc informe qui peut pas mourir, mais c’est pas vraim…
- Foutez-le. Et les mecs, je le gardais pour la fin parce que même pendant la réunion, je voulais pas spoiler, mais j’avais dit tragédie ou pas tragédie ?
- Tragédie, chef.
- On fait crever un personnage.
- Oh putain chef. La deuxième mère ?
- Non.
- La meuf ?
- Même pas.
- …
- Putain, même vous vous êtes pas prêts. Bon, on va travailler l’idée. Genre un truc DE DINGUE mais en fait non juste à la fin, mais indice tout petit comme des grains de terre.
- Z’êtes trop en avance sur votre temps, chef.
- Evidemment bande de fiottes. Et c’est pour ça qu’on va cartonner.

L'intégralité des réunions :

Sergent_Pepper
3
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes Poussif, Blockbuster, Les arcanes du blockbuster, Vus en 2016 et flop 2016

il y a 6 ans

106 j'aime

11 commentaires

Batman v Superman : L'Aube de la Justice
Kelemvor
4

Que quelqu'un égorge David S. Goyer svp, pour le bien-être des futures adaptations DC Comics !

Qu'on se le dise, Man of Steel était une vraie purge. L'enfant gibbeux et perclus du blockbuster hollywoodien des années 2000 qui sacrifie l'inventivité, la narrativité et la verve épique sur l'autel...

Lire la critique

il y a 6 ans

116 j'aime

35

Batman v Superman : L'Aube de la Justice
Sergent_Pepper
3

Les arcanes du blockbuster, chapitre 24

Jour sombre sur la beach. Crépuscule noir, vent frais dans les palmiers. Dans la corbeille, des pommes rouges, des livres anciens, des profiteroles, de la ventoline et La psychanalyse pour les...

Lire la critique

il y a 6 ans

106 j'aime

11

Batman v Superman : L'Aube de la Justice
CrèmeFuckingBrûlée
9

Snyder v Whedon

Je ne voulais pas écrire de critique. Mais après en avoir lu quelques unes et percevoir çà et là des paroles aussi absurdes que pédantes, je me suis dit dans tout mon orgueil que je désirais partir...

Lire la critique

il y a 6 ans

101 j'aime

44

Lucy
Sergent_Pepper
1
Lucy

Les arcanes du blockbuster, chapitre 12.

Cantine d’EuropaCorp, dans la file le long du buffet à volonté. Et donc, il prend sa bagnole, se venge et les descend tous. - D’accord, Luc. Je lance la production. On a de toute façon l’accord...

Lire la critique

il y a 7 ans

710 j'aime

103

Once Upon a Time... in Hollywood
Sergent_Pepper
9

To leave and try in L.A.

Il y a là un savoureux paradoxe : le film le plus attendu de l’année, pierre angulaire de la production 2019 et climax du dernier Festival de Cannes, est un chant nostalgique d’une singulière...

Lire la critique

il y a 3 ans

648 j'aime

46

Her
Sergent_Pepper
8
Her

Vestiges de l’amour

La lumière qui baigne la majorité des plans de Her est rassurante. Les intérieurs sont clairs, les dégagements spacieux. Les écrans vastes et discrets, intégrés dans un mobilier pastel. Plus de...

Lire la critique

il y a 8 ans

578 j'aime

53