👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Aux biens faits de la génétique s'opposent les bienfaits de la volonté

Bienvenue à Gattaca, c'est l'histoire d'un enfant issu de l'amour plutôt que de la sélection génétique. Sa vie sera donc médiocre, puisque son potentiel ne lui permettra jamais d'aller frôler les sommets, encore moins les étoiles. Il en décide pourtant autrement, et mû par sa seule volonté, parvient par un subterfuge de tout instant à se faire passer pour une merveille génétique et ainsi être candidat à "Gattaca", le programme spatial capable de l'envoyer sur Titan.

Le scénario est simple pour le genre SF, mais parfaitement mis en scène, abordant plusieurs thèmes forts qui se déploient au fur et à mesure (La rivalité entre frères, le déterminisme, la notion de liberté, le concept d'eugénisme de masse sous tendant l'ensemble...) sur fond d'enquête policière.

Bienvenue à Gattaca est un film à l'esthétique parfaite, froide et rigoureuse, dressant un portrait angoissant d'un futur où les prédispositions héréditaires définissent chaque destinée, où la rébellion semble inconcevable tant l'eugénisme a marqué de son empreinte une société humaine aseptisée, à la fois proche et lointaine de notre époque...

Le triptyque d'acteurs Ethan Hawke, Jude Law, Uma Thurman est parfait. Une admiration pour la performance de l'habituel bourreau des cœurs ici à contre emploi, plein de morgue et de dédain dans sa chaise roulante, aigri, blasé, se pliant pourtant à la mascarade de bon cœur, trouvant un sens à sa perfection gâchée.

Un mot sur la musique de Michael Nyman que je ne peux passer sous silence. Décidément ce compositeur ne sait signer que des chefs d'œuvre de BO. Sa partition, à la rythmique toujours si particulière, comme déstructurée, est un parfait contrepoint à l'image glacée de la pellicule, incarnant la part émotionnelle du film, transcendant son final.

Bienvenue à Gattaca est un film qui réussit le tour de force de confondre émotion et réflexion, aucun ne prenant par sur l'autre mais se mariant pour susciter chez le spectateur des sensations uniques.

Hypérion
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à ses listes Films avec de la bonne musique dedans, Films critiqués notés 8, Mon Top SF / Space Fantasy et Les meilleurs films de science-fiction

il y a 10 ans

128 j'aime

14 commentaires

Bienvenue à Gattaca
Rawi
10

Critique de Bienvenue à Gattaca par Rawi

Un des meilleurs sinon le meilleur film d'anticipation existant. Scène d'ouverture, une des douches les plus hygiéniques jamais filmées. Des lambeaux de peaux, tombent dans le bac à douche les uns...

Lire la critique

il y a 9 ans

180 j'aime

23

Bienvenue à Gattaca
Hypérion
8

Aux biens faits de la génétique s'opposent les bienfaits de la volonté

Bienvenue à Gattaca, c'est l'histoire d'un enfant issu de l'amour plutôt que de la sélection génétique. Sa vie sera donc médiocre, puisque son potentiel ne lui permettra jamais d'aller frôler les...

Lire la critique

il y a 10 ans

128 j'aime

14

Bienvenue à Gattaca
Alexis_Bourdesien
7

Bienvenue chez Aldous

Depuis le temps que je voulais voir ce film ! Etant archi-fan des œuvres dystopiques, quelles soient littéraires comme 1984 ou Le meilleur des Mondes, ou cinématographiques comme Blade Runner et...

Lire la critique

il y a 9 ans

100 j'aime

16

Princesse Mononoké
Hypérion
10

Un Miyazaki terrestre et mélancolique

Princesse Mononoké est un film à part dans la carrière de Miyazaki, une étape autant qu'une sorte de testament de son art. C'est peut être ce qui en fait l'un de ces films les plus adulés parmi ses...

Lire la critique

il y a 11 ans

449 j'aime

80

Le vent se lève
Hypérion
9

L'histoire d'un formidable égoïste

Le vent se lève, il faut tenter de vivre est définitivement un film à part dans la filmographie de Hayao Miyazaki, pour moult raisons que j'aurais bien du mal à évoquer de façon cohérente en un...

Lire la critique

il y a 8 ans

409 j'aime

34

Kaamelott
Hypérion
9
Kaamelott

Alexandre Astier, héros des temps télévisuels modernes

Alexandre Astier est remarquablement similaire à son personnage Arthur. Comme Arthur, il est responsable de tout (Roi du royaume / responsable scénario, musique, production, dialogues, direction,...

Lire la critique

il y a 11 ans

364 j'aime

57