⚠️ Une maintenance est prévue le Mercredi 26 juin à 8h00 pour une durée d'environ 2h. Le site sera inacessible pendant cette période.

Un des meilleurs sinon le meilleur film d'anticipation existant.

Scène d'ouverture, une des douches les plus hygiéniques jamais filmées.
Des lambeaux de peaux, tombent dans le bac à douche les uns après les autres. A qui appartient cette peau ?
Une main frotte un corps masculin et musculeux. Séduisant, en pleine santé : Une des rares scènes de nu de cet acteur, Ethan Hawke. Mais pourquoi tant d'assiduité à frotter ?

On a droit à une femme trop parfaite, trop belle pour être vraie, au pianiste génétiquement modifié qui ouvre au champ musical et artistique des perspectives inconnues
Les acteurs sont tous les trois très bons. Le scénario fait flipper par son réalisme qui devient de plus en plus vrai au fil des décennies. Tout y est travaillé des décors aux noms des personnages. Entre la forme de l'escalier qui ressemble à un brin d'ADN, le nom Freeman de Vincent qui montre bien sa volonté de se détacher des contraintes génétiques, Eugène, le bien né...Rien n'est laissé au hasard.
Un film qui n'a pas vieilli et est toujours d'actualité 15 ans après.
Un comble pour un film de ce genre.
Le thème du destin est omniprésent. Destin annoncé en 30 secondes après la naissance de cet être "invalide" qu'est Vincent, sa mort prématurée programmée, et surtout sa lutte incessante pour lutter contre. De sa vie il ne fera que ça : se battre pour étudier, travailler, arriver à réaliser son rêve et faire mentir la génétique. A la naissance de cet enfant du destin, le père refuse qu'il porte son prénom et de le laisser la charge de perpétuer son nom. Il ne sera qu'un accident qui sera réparé par la naissance, calculée, elle, de son frère. La rivalité entre les deux frères ne cessera de les préoccuper et amènera Vincent à comprendre que finalement, tout est possible pour lui aussi !
A voir absolument !
Edit : Le revoir en BluRay déchire sa race !
Bon les scènes coupées ne sont pas de bonne qualité ni très intéressantes mais le film tel qu'il est monté est grandiose.
Rawi
10
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de cœur et l'a ajouté à ses listes Top 10 Films, Andrew Niccol, 30 jours, 30 films en 30 questions., Le film préféré de mes éclaireurs et Top critiques (films)

Créée

le 31 oct. 2012

Modifiée

le 16 déc. 2013

Critique lue 9.1K fois

183 j'aime

23 commentaires

Rawi

Écrit par

Critique lue 9.1K fois

183
23

D'autres avis sur Bienvenue à Gattaca

Bienvenue à Gattaca
Rawi
10

Critique de Bienvenue à Gattaca par Rawi

Un des meilleurs sinon le meilleur film d'anticipation existant. Scène d'ouverture, une des douches les plus hygiéniques jamais filmées. Des lambeaux de peaux, tombent dans le bac à douche les uns...

Par

le 31 oct. 2012

183 j'aime

23

Bienvenue à Gattaca
Hypérion
8

Aux biens faits de la génétique s'opposent les bienfaits de la volonté

Bienvenue à Gattaca, c'est l'histoire d'un enfant issu de l'amour plutôt que de la sélection génétique. Sa vie sera donc médiocre, puisque son potentiel ne lui permettra jamais d'aller frôler les...

le 4 oct. 2011

134 j'aime

14

Bienvenue à Gattaca
Sergent_Pepper
5

Eugénisme, peu de génie.

Dans la série des conversations avec mon moi jeune, Bienvenue à Gattaca se pose comme un objet problématique. Un bon souvenir de ce film vu il y a bientôt vingt ans, et qui je crois n’avait pas non...

le 8 janv. 2016

95 j'aime

21

Du même critique

Bienvenue à Gattaca
Rawi
10

Critique de Bienvenue à Gattaca par Rawi

Un des meilleurs sinon le meilleur film d'anticipation existant. Scène d'ouverture, une des douches les plus hygiéniques jamais filmées. Des lambeaux de peaux, tombent dans le bac à douche les uns...

Par

le 31 oct. 2012

183 j'aime

23

Le Petit Prince
Rawi
9

Poésie initiatique

Cher Antoine, Quand j'ai fait la connaissance de votre petit Prince, je n'étais qu'une petite fille qui commençait ses découvertes littéraires. Bien sûr qu'à 7 ans, je n'ai pas tout compris. La...

Par

le 26 avr. 2016

129 j'aime

9

Under the Skin
Rawi
8

Poème érotique

Le film s'ouvre sur un oeil, un regard qui se forme, une langue qui se prononce maladroitement. Fond noir ! L'intérêt majeur de cette adaptation est son ACTRICE principale. A la fois très connue,...

Par

le 4 juil. 2014

129 j'aime

33