Woody Allen ne se renouvelle pas mais trouve parfois des situations entrainantes (excepté Minuit à Paris qui était plutôt l'inverse). Dans la même veine que «Vous allez rencontrer un sombre et bel inconnu» ce nouveau long du prince de Manhattan gagne en simplicité. Après le très bon Wathever Works il aurait du comprendre que s'embarrasser de trop de personnages alourdi inutilement le récit. Ses escapades à Rome et Paris entre autres en sont la preuve. Aussi dégagé de la comédie, Blue Jasmine renoue avec les forces de l'esprit Woody Allen. Une surenchère de la déboire (Le rêve de Cassandre), l'anti conte de fée (tel Match Point), des personnages superbements névrosés et des scènes pleines de vie. Cate Blanchette surjoue un peu mais son personnage hautain est un magnifique contraste à celui de sa sœur d'un naturel éblouissant (Sally Hawkins, géniale). Tout les protagonistes de second plan sont simple et sans caricature et c'est tout aussi plaisant.
Peut-etre un film tout les ans est-ce de trop ?! Car en moyenne, un bon Woody c'est tout les deux ans. Un rythme à perdre Allen.
adamkesher01
7
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes Carnet de bord 2013 et Les meilleurs films de 2013

Créée

le 26 sept. 2013

Critique lue 139 fois

Adam Kesher

Écrit par

Critique lue 139 fois

D'autres avis sur Blue Jasmine

Blue Jasmine
Krokodebil
8

You will meet a tall dark withered woman.

Le Woody Allen "millésime 2013" est un curieux objet. Venant d'un cinéaste que beaucoup disaient perdu ou gâteux, dans des productions européennes façon carte postale ma foi inégales mais pour ma...

le 30 sept. 2013

65 j'aime

8

Blue Jasmine
Rawi
8

Critique de Blue Jasmine par Rawi

Alors j'entends déjà les remarques du genre : "Mais tu n'es pas objective !" Et ben oui, j'avoue ! Cate Blanchett mérite 8 points à elle toute seule. Sa performance sur le fil du rasoir, à la limite...

Par

le 29 sept. 2013

57 j'aime

16

Blue Jasmine
Sergent_Pepper
4

Réunion de famille

Woody Allen, j’y vais de toute façon chaque année ; une petite fidélité fétichiste, une façon de retrouver l’homme qu’on a aimé, en dépit d’un manque certain d’inspiration depuis quelques décennies à...

le 30 sept. 2013

47 j'aime

8

Du même critique

Hunger Games : La Révolte, partie 1
adamkesher01
6

Katniss Everdeen et l'Ordre du Gai Moqueur

Après l'embrasement, les cendres. Dans un rythme et un ton différent des deux premiers épisodes, ce troisième opus tient le fond et la forme de la saga. La double romance prend déplorablement de...

le 22 nov. 2014

24 j'aime

1

3 cœurs
adamkesher01
3

Vérité nulle

Tout ce que la bande-annonce de "3 Cœurs" laissait présager de mauvais y est. Un récit formaté et bâclé à la fois, des acteurs enfermés dans des rôles extrêmement redondants et une mise en scène...

le 20 sept. 2014

22 j'aime

11

Les Profs
adamkesher01
3

Bande déchainée

«J'ai avoué avoir écrit ce film avec un prof de français mais il n'empêche qu'il est très con» Voila les dires, rassurants je trouve, qu'avaient Pierre-François Martin-Laval pour lancer la toute...

le 4 mars 2013

18 j'aime