Il y a peu, femme comblée d’un riche homme d’affaires, Jasmine est désormais livrée à elle-même, devant se résoudra à aller vivre chez sa sœur. Grandeur et décadence et choc des cultures sont au cœur du nouveau film de Woody Allen.
"Blue Jasmine" est un mélodrame, un film assez sombre qui n’épargne personne et surtout pas Jasmine, le personnage central interprété par une Cate Blanchett très hollywoodienne, à l’ancienne, très belle dans sa névrose, dans sa tristesse, qui contraste assez avec le personnage de Ginger (Sally Hawkins), sa sœur d’adoption, elle bien plus superficielle, de condition modeste, et qui donne lieu à de jolis échanges.
Woody Allen signe là un joli portrait de femmes, et en même temps une chronique sociale, alternant subtilement les allers et retours entre présent et passé, pour nous dévoiler au compte-goutte les raisons exactes ont qui conduit Jasmine à cette déchéance.
"Blue Jasmine" est un bon Woody Allen, loin de ses grands films de la fin des années 80, toujours très classique dans la forme, mais en tout cas bien meilleurs que les récents "To Rome with Love" et "Minuit à Paris".
BenoitRichard
7
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste vu au cinéma en 2013

Créée

le 29 sept. 2013

Critique lue 320 fois

3 j'aime

Ben Ric

Écrit par

Critique lue 320 fois

3

D'autres avis sur Blue Jasmine

Blue Jasmine
Krokodebil
8

You will meet a tall dark withered woman.

Le Woody Allen "millésime 2013" est un curieux objet. Venant d'un cinéaste que beaucoup disaient perdu ou gâteux, dans des productions européennes façon carte postale ma foi inégales mais pour ma...

le 30 sept. 2013

65 j'aime

8

Blue Jasmine
Rawi
8

Critique de Blue Jasmine par Rawi

Alors j'entends déjà les remarques du genre : "Mais tu n'es pas objective !" Et ben oui, j'avoue ! Cate Blanchett mérite 8 points à elle toute seule. Sa performance sur le fil du rasoir, à la limite...

Par

le 29 sept. 2013

57 j'aime

16

Blue Jasmine
Sergent_Pepper
4

Réunion de famille

Woody Allen, j’y vais de toute façon chaque année ; une petite fidélité fétichiste, une façon de retrouver l’homme qu’on a aimé, en dépit d’un manque certain d’inspiration depuis quelques décennies à...

le 30 sept. 2013

47 j'aime

8

Du même critique

Le Mans 66
BenoitRichard
5

Critique de Le Mans 66 par Ben Ric

Déçu par Le Mans 66, film dans lequel je n'ai vu qu-une banale histoire de rivalité, pleine de testostérone, de vroum vroum et de "c’est qui meilleur" ? Certes les voitures sont belles, la...

le 16 nov. 2019

25 j'aime

1

Antoinette dans les Cévennes
BenoitRichard
5

décevant

Difficile pour moi de comprendre la quasi unanimité critique autour du film de la réalisatrice Carole Vignal dans lequel on suit une femme partie randonner dans les Cévennes sur les traces de son...

le 20 sept. 2020

24 j'aime

2

Petite Fille
BenoitRichard
8

émouvant et nécessaire

“Quand je serai grande, je serai une fille”, répète Sasha depuis qu’elle a 3 ans. Sasha est une petite fille comme les autres sauf qu’elle est née garçon. Malgré la présence d’une famille...

le 1 déc. 2020

21 j'aime