Nous rencontrons des problèmes techniques sur la partie musique du site. Nous faisons de notre possible pour corriger le souci au plus vite.

Encore un excellent divertissement, confirmant ma très bonne première impression Keaton.
Sans aller jusqu'à la flamboyance du mécano de la Général, on retrouve l'acteur/cascadeur hors-pair, dans un film à nouveau rythmé, bien écrit et techniquement impressionnant pour son époque.

On frissonne à la fameuse scène de la façade qui s'écroule, on admire le travail de trucage durant la tempête, on rit aux gags parfaitement maîtrisés dans l'écriture, le timing et l'exécution.

Comme souligné avec passion par @Before-Sunrise, la musique au piano a toutefois été une souffrance de tous les instants, tant les morceaux étaient plats, répétitifs et tellement peu en adéquation avec l'action qu'on se demande si le compositeur ou le musicien ont même vu le film.
J'en fais abstraction au maximum, étant donné que la bande-son n'est pas figée par Keaton, il serait peu opportun de lui en tenir rigueur.

En définitive le gros défaut des Keaton c'est qu'ils sont principalement visuels, donc très difficiles à commenter.
Je poursuivrai mon exploration de son univers, ça ne fait aucun doute.
Et vous ?
SeigneurAo
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes Films vus en 2012 et Mon Festival Lumière 2018

Créée

le 12 mai 2012

Critique lue 489 fois

6 j'aime

1 commentaire

SeigneurAo

Écrit par

Critique lue 489 fois

6
1

D'autres avis sur Cadet d'eau douce

Cadet d'eau douce
JohnSpartan
10

BUSTER ! BUSTER ! BUSTER !

Quelle leçon de démolition ! Quelle leçon de rythme ! Quelle leçon de comédie ! Ce film est une claque pour quiconque aime la comédie. Une nouvelle fois chez Buster Keaton, on se rend compte que la...

le 27 sept. 2011

20 j'aime

3

Cadet d'eau douce
socrate
7

Tonnerre de Brest !

Dans le cadre de l'Amérique du Mississippi et des bateaux à vapeur, c'est l'histoire d'un père qui retrouve un fils qu'il n'avait pas vu depuis sa naissance, et qui va être un peu déçu. Un fiston qui...

le 23 juil. 2011

11 j'aime

13

Cadet d'eau douce
abscondita
7

Le dernier film indépendant de Buster Keaton

Cadet d’eau douce met en scène Keaton selon les traits caractéristiques qui accompagnent ses divers films : personnage décalé, inadapté, faible et qui tombe bien sûr amoureux de la fille qui lui...

le 31 déc. 2022

8 j'aime

15

Du même critique

Your Name.
SeigneurAo
10

10 minutes : allez, encore 1h35 à supporter. 1h45 : mais... qu'est-ce qu'il vient de se passer ?

Il est des séances qui tombent à pic. Voici quelques jours, je devais expliquer en long, en large et en travers pourquoi, non, je n'avais pas aimé le merveilleux Arrival du non moins fantastique...

le 19 déc. 2016

197 j'aime

50

Léon
SeigneurAo
10

OK

Luc Besson de nos jours, c'est quasi-exclusivement Europa Corp, société quasi-caritative qui donne de l'argent pour que des films de daube puissent finir la lobotomie entamée par TF1 sur nos chères...

le 26 oct. 2010

173 j'aime

14

Mr. Robot
SeigneurAo
5

Mr Grosses Bottes bien boueuses et bien lourdes (avec spoilers)

Vous pouvez vous épargner Mr Robot. Et aussi cette critique si vous souhaitez persister, car elle est plombée de spoils. Regardez Fight Club (évidemment, tout le monde l'a déjà dit), Dexter,...

le 23 sept. 2015

133 j'aime

80