J'avais vite lu le nom du réalisateur avant de voir le film et j'avais lu Bertrand Tavernier, or après quelques minutes de film je me suis rendu compte de mon erreur, vu la teneur des dialogues, c'était un film de Bertrand Blier, ça ne faisait pas de doute.

C'est extrêmement bien écrit, les dialogues sont juste savoureux, c'est extrêmement drôle ! Au début je voulais retenir tous les gags, tous les trucs franchement marrant qu'il y a dans ce film... Et puis non, il y en a trop, tant pis... Le film commence extrêmement fort ! On a Marielle qui se fait des tartine de pâté pendant qu'une femme se met nue dans son cabinet de gynéco et on a ce plan superbe de la fille nue, qui écarte les jambes et entre, on a Marielle qui se fait son casse-croûte ! Si ce n'est pas fabuleux ?

Alors pour être honnête, comme souvent avec Blier je préfère le début à la fin, surtout que là il y a un changement de ton total, je ne veux pas le révéler parce que franchement c'est tellement surprenant... Mais disons que j'ai adoré le début, ça aurait pu être un de mes film préféré, rien que ça... Ce côté paisible, on mange du foie gras, on boit du bon vin et les bonnes femmes nous foutent la paix ! Mais c'est surtout que c'est infiniment juste comme situation... Toutes ces violences que font les femmes aux hommes oubliées pour se concentrer sur la bouffe, l'essentiel !

Ce qui est formidable c'est que le film a conscience que lorsqu'on est jeune on joue leur jeu, parce qu'on veut baiser, et finalement ce qu'elles veulent c'est du sexe, mais trouver un homme sur qui mettre le grappin, se marier et vu qu'on veut du sexe on se laisse prendre au piège... Triste. Le personnage du servant de messe (ou je sais pas trop quoi) est là pour le montrer.

J'ai vu qu'à l'époque le film a été traité de misogyne, il ne l'est bien évidemment pas, rien que la dernier plan... Mais c'est surtout un film, outre le fait qu'il soit extrêmement drôle, très vrai dans ce qu'il montre dans sa première partie.

On a besoin de calme ! Elles nous épuisent...

La fin je trouve ça trop n'importe quoi, c'est même pas dommage, parce que le film part en vrille progressivement, mais je regrette la simplicité du début... Qu'est-ce-que je ne donnerai pas pour aller choper du cholestérol à la campagne en mangeant de bons produits du terroir...

La lutte continue !
Moizi
8
Écrit par

Créée

le 15 mars 2015

Critique lue 5.3K fois

37 j'aime

2 commentaires

Moizi

Écrit par

Critique lue 5.3K fois

37
2

D'autres avis sur Calmos

Calmos
Moizi
8

Oh les connes !

J'avais vite lu le nom du réalisateur avant de voir le film et j'avais lu Bertrand Tavernier, or après quelques minutes de film je me suis rendu compte de mon erreur, vu la teneur des dialogues,...

le 15 mars 2015

37 j'aime

2

Calmos
Truman-
8

Critique de Calmos par Truman-

Calmos c'est l'histoire de deux gars qui en ont marre de leurs femmes, enfin des femmes tout simplement, ils décident alors de partir a la campagne vivre de vins et de bouffe, tranquille, au calme et...

le 28 déc. 2013

21 j'aime

1

Calmos
Sledgekind
7

Si je vous dis : maquis ?

Voici le film qui a fait de moi un homme, bienvenue dans mon petit univers. Souvenez-vous, Les Valseuses, en 1974, avec le duo Dewaere-Depardieu, et deux ans plus tard Préparez vos mouchoirs. Entre...

le 8 août 2012

20 j'aime

Du même critique

Star Wars - L'Ascension de Skywalker
Moizi
2

Vos larmes sont mon réconfort

Je ne comprends pas Disney... Quel est le projet ? Je veux dire, ils commencent avec un épisode VII dénué de tout intérêt, où on a enlevé toute la politique (parce qu'il ne faudrait surtout pas que...

le 21 déc. 2019

492 j'aime

48

Prenez le temps d'e-penser, tome 1
Moizi
1

L'infamie

Souvenez-vous Bruce nous avait cassé les couilles dans sa vidéo de présentation de son "livre", blabla si tu télécharges, comment je vis ? et autre pleurnicheries visant à te faire acheter son...

le 29 nov. 2015

303 j'aime

146

Le Génie lesbien
Moizi
1

Bon pour l'oubli

Voici l'autre grand livre « féministe » de la rentrée avec Moi les hommes je les déteste et tous les deux sont très mauvais. Celui la n'a même pas l'avantage d'être court, ça fait plus de 200 pages...

le 4 oct. 2020

243 j'aime

61