⚠️ Une maintenance est prévue le Mercredi 26 juin à 8h00 pour une durée d'environ 2h. Le site sera inacessible pendant cette période.

Quoi ? Hein ? Mais qu'est-ce que c'est que ce film pourrave ?

Into the wild pas tout seul

Et vas y qu'on se la rejoue Into the wild sauf que là on a une famille au quasi complet, et oui maman est à l'hôpital on se la rejoue également Mon voisin Totoro, on chasse, on escalade, on chante au coin du feu, tels des guerriers qui ont pour cadeau d'anniversaire du mentor idolâtre un couteau de combat : le masque tombe.

Kommunistes au pays des Kapitalistes

Et oui car en fait le pater familias éduque ses gosses non pas comme des amoureux de la nature, pas comme des survivalistes, non il les éduque à la dure à la manière d'une dictature le tout teinté de rouge où les uns sont staliniens, d'autres adulent Mao etc. Mais le tout entrecoupé d'apprentissages en tous genres afin de faire penser que l'on a l'esprit ouvert dans une guerre menée contre le méchant pays où l'on vit, le pays du Kapital. Seul point intéressant : l'obésité y est montrée comme un mal qui ronge les pays dits développés, un peu à l'image de Wall-e

Into the reality

Retour à la réalité quand la mère claque : il est temps de se confronter à l'ennemi qui est partout puisqu'on vit sur son sol, on part en voyage à bord de la machine familiale et là c'est parti pour tous les clichés anticapitalistes et antireligieux, sauf le bouddhisme un peu acceptable car maman l'était (car à la mode aussi peut-être ?), et force est de constater que le film ne fait que montrer une famille d’asociaux.

En effet, le pater, s'il avait été aussi fort, ouvert d'esprit, intelligent et courageux qu'il le prétend, ne serait pas resté vivre aux USA où il peut voler, chasser en toutes saisons en toute impunité et être propriétaire d'hectares de forêt sauvage, mais serait aller vivre dans un pays qui partage ses idées.

Ce capitaine n'est en réalité qu'un minable qui aime s'infliger de vivre chez son ennemi alors qu'il est précisément libre de partir, un soldat sadique.

Xot66
1
Écrit par

Créée

le 29 déc. 2022

Critique lue 309 fois

7 j'aime

4 commentaires

Xot66

Écrit par

Critique lue 309 fois

7
4

D'autres avis sur Captain Fantastic

Captain Fantastic
Fiuza
5

Viggo e(s)t Bo

Le réalisateur du film a t-il vu Vie Sauvage de Cedric Kahn ? En tous les cas il le devrait peut-être car, si ce dernier n'est pas un chef d'œuvre, il a le mérite d'être brutalement descriptif et...

le 13 oct. 2016

147 j'aime

9

Captain Fantastic
Vincent-Ruozzi
7

The Goodfather

Ben vit avec ses six enfants au fin fond d’une forêt luxuriante du Nord-Ouest des États-Unis. Leur journée est rythmée par des entraînements physiques intensifs et de longues lectures sur des sujets...

le 23 oct. 2016

125 j'aime

6

Captain Fantastic
Velvetman
7

Culture Freaks

Aussi difficile que cela puisse paraître, Matt Ross arrive parfaitement à se sortir du piège idéologique que pouvait lui imposer un film tel que Captain Fantastic. Le film, d’ailleurs, fait l’effet...

le 14 oct. 2016

125 j'aime

3

Du même critique

Unplanned
Xot66
10

Bien-pensants passez votre route...

Un film que certains esprits étriqués ou ultra conformistes voudront classer en propagande, pourtant il s'agit d'une histoire vraie, racontée par celle qui l'a vécue en tant que femme dans le...

le 2 avr. 2021

8 j'aime

24

Diên Biên Phu
Xot66
6

Un film d'action lente

A vouloir tout montrer de la situation en Indochine, le réalisateur se perd en longueurs inutiles et ne montre finalement que peu de choses, certainement pour ne pas froisser l'armée du Viet Nam qui...

le 9 déc. 2023

7 j'aime

3

Captain Fantastic
Xot66
1

Soldat sadique

Quoi ? Hein ? Mais qu'est-ce que c'est que ce film pourrave ?Into the wild pas tout seulEt vas y qu'on se la rejoue Into the wild sauf que là on a une famille au quasi complet, et oui maman est à...

le 29 déc. 2022

7 j'aime

4