Ce classique de Disney est un véritable enchantement visuel, un bijou intemporel dont la magie et la poésie s'accordent à une animation dont la perfection laisse pantois. Pas étonnant que l'usine à rêves raflait autant d'Oscars à cette époque. 13 ans après Blanche-Neige, tonton Walt adaptait à nouveau un conte, et ce conte possédait tous les éléments qui pouvaient attirer Disney : une jeune fille persécutée et traitée pire qu'un chien (propre à faire chialer dans les chaumières), des personnages secondaires constituant de bons side-kicks, un personnage de grande méchante avec celui de la marâtre, et une bonne fée qui vous transforme comme un rien une citrouille en carrosse...
Pourtant ce conte écrit par Charles Perrault il y a plus de 300 ans, retrouvait une nouvelle jeunesse grâce à des apports typiquement disneyens : de la fantaisie à outrance qui submerge un récit trop familier et cruel (comme dans tous les contes), des trouvailles délicieuses, des chansons (dont celle de la fameuse scène de confection de la robe de bal par les animaux qui swinguent au grenier), et un humour imaginatif lié aux personnages des souris Gus et Jack en proie à la panique face à Lucifer, le plus abominable des matous de la ménagerie Disney.
Pourtant, il fut un temps où les Disney étaient montrés du doigt pour la mièvrerie de leurs situations, or lorsque la romance bascule dans le sirupeux, la partie comique prend le relais de justesse. Et puis le temps passe et le bon dessin animé à l'ancienne est devenu tellement rare que revoir aujourd'hui Cendrillon qui comme tous ces grands Disney, n'a pas pris une ride, reste un vrai bonheur. Du coup, je monte ma note à 8/10, le film étant dans mon Top10 des "meilleurs longs-métrages Disney animés".

Créée

le 27 août 2017

Critique lue 731 fois

28 j'aime

10 commentaires

Ugly

Écrit par

Critique lue 731 fois

28
10

D'autres avis sur Cendrillon

Cendrillon
Walter-Mouse
9

Les princesses à la rescousse

Les années 1940 sont passées et avec elles toutes les déceptions financières (voire même critiques) des Classiques Disney. La boîte aux grandes oreilles vient de vivre son premier Âge Noir et cela a...

le 6 juil. 2016

30 j'aime

7

Cendrillon
Neophyte
7

Rock that party tonight

Non mais parce que sérieusement, Cendrillon, en fait, son rêve c'était juste d'aller à la grosse bamboula du patelin pour harponner le beau-gosse du lycée avec ses Louboutins et sa robe Givenchy...

le 25 déc. 2012

29 j'aime

2

Cendrillon
Ugly
8

Un conte intemporel

Ce classique de Disney est un véritable enchantement visuel, un bijou intemporel dont la magie et la poésie s'accordent à une animation dont la perfection laisse pantois. Pas étonnant que l'usine à...

Par

le 27 août 2017

28 j'aime

10

Du même critique

Il était une fois dans l'Ouest
Ugly
10

Le western opéra

Les premiers westerns de Sergio Leone furent accueillis avec dédain par la critique, qualifiés de "spaghetti" par les Américains, et le pire c'est qu'ils se révélèrent des triomphes commerciaux...

Par

le 6 avr. 2018

121 j'aime

96

Le Bon, la Brute et le Truand
Ugly
10

"Quand on tire, on raconte pas sa vie"

Grand fan de westerns, j'aime autant le western US et le western spaghetti de Sergio Leone surtout, et celui-ci me tient particulièrement à coeur. Dernier opus de la trilogie des "dollars", c'est...

Par

le 10 juin 2016

95 j'aime

59

Gladiator
Ugly
9

La Rome antique ressuscitée avec brio

On croyait le péplum enterré et désuet, voici l'éblouissante preuve du contraire avec un Ridley Scott inspiré qui renouvelle un genre ayant eu de beaux jours à Hollywood dans le passé. Il utilise les...

Par

le 4 déc. 2016

95 j'aime

45