Pour commencer cette critique, il me semblait important de revenir sur les conditions de mon visionnage de Hot Summer Nights. J'ai eu la chance de pouvoir le voir dans une petite salle "rétro" d'un cinéma assez ancien, à l'image du long-métrage.
Si j'évoque ce détail ici c'est parce que le film le fait également à l'occasion d'une séance de Terminator 2 dans un Drive-In. Bref, j'étais dans les conditions idéales pour l'apprécier.


Le scénario est assez classique mais le film vaut le coup d’œil pour les nombreuses autres qualités qu'il possède. L'action se déroule en 1991 en été à Cape Cod et le film capture cette courte période à la manière de Call Me By Your Name avec le même Timothée Chalamet qui choisi décidément très bien ses rôles! La réalisation retranscrit parfaitement l'ambiance particulière de cette année grâce à sa photographie ainsi qu'à sa bande originale. Absolument tout évoque la fin des années 80 et la transition vers les 90s. Le montage dynamique m'a impressionné en salle par sa maîtrise et il est important de préciser qu'il s'agit là du premier film de Elie Bynum.


Le casting mené par Timothée Chalamet est vraiment bon. Maika Monroe, vue dans It Follows a ici un rôle plus secondaire mais tout aussi marquant. William Fichtner, le banquier de The Dark Knight fait une apparition le temps d'une scène évoquant clairement le Boogie Nights de Paul Thomas Anderson. C'est surtout Alex Roe qui crève l'écran dans son rôle de "bad boy", un mélange de James Dean et de Clint Eastwood à la fois séducteur et violent.
La référence à Boogie Nights n'est selon moi pas anodine car les deux films évoquent tous les deux les années 80 et leurs excès - ici la drogue - en faisant vivre un véritable voyage dans le temps au spectateur. Les deux films donnent une représentation vraiment stylisée de cette époque. La narration en voix off ainsi que le parcours du héros rappelle le cinéma de Martin Scorsese. Toutes ces références sont habillement distillées dans Hot Summer Nights et lui donne un certain charme.


Malgré son histoire assez classique Hot Summer Nights est l'une des bonnes surprises de cette année 2018 grâce à son ambiance, sa mise en scène et sa narration. Je constate également qu'il n'est pas très populaire sur Sens Critique, la faute, je pense, à une mauvaise distribution. De plus, sa note sur le site ne reflète absolument pas sa qualité selon moi. Comme vous l'aurez donc compris, je vous recommande très fortement son visionnage.


Si la musique du film vous intéresse, il existe une playlist Spotify vraiment excellente regroupant des morceaux du films et d'autres du même style, de quoi voyager dans les années 80/90 : Hot Summer Nights - Music From and Inspired by the Film.

AntoineMrt
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à ses listes 2018, Les meilleurs films de 2018 et Les meilleurs films A24 Films

Le 9 mai 2022

18 j'aime

Chaudes nuits d'été
RaphaëlLesage
8

Tempêtes d'été.

J'ai découvert Timothée Chalamet dans ' My Beautiful boy' qui m'avait scotché par son interprétation bouleversante. C'est d'ailleurs sa seule présence au casting qui m'a fait, au début, regarder ce...

il y a 3 ans

4 j'aime

Chaudes nuits d'été
Fatpooper
3

Drive and deal

Pas top. L'intrigue est faible, peu inspirée ; l'idée n'est pas mauvaise, même si elle a déjà été faite et refaite, mais le développement manque d'audace, de scènes fortes. La romance n'est pas...

il y a 2 ans

3 j'aime

Chaudes nuits d'été
hyacinthe02
4

But mama I'm in love with a criminal.

Film étonnamment inconnu dans la courte, mais déjà dense, filmographie de Timothée Chalamet, Hot Summer Nights est un véritable pétard mouillé. Réalisé par un pur inconnu, on ne peut pas nier une...

il y a 2 ans

3 j'aime

Gone Girl
AntoineMrt
9
Gone Girl

Les Apparences

C'est en 2010 avec la sortie de The Social Network que le style de Fincher va changer radicalement. Ce changement de style fut initié dès 2007 avec la sortie de Zodiac, mais il sera vraiment effectif...

il y a 8 ans

18 j'aime

10

Seven
AntoineMrt
10
Seven

Sin City

Il est toujours compliqué de critiquer l'un de ses films préférés car il est difficile de retranscrire par écrit les sensations ressenties durant le visionnage. Seven a été pour moi un choc. Le genre...

il y a 8 ans

15 j'aime

2

La La Land
AntoineMrt
10
La La Land

"This is the dream!"

Les thèmes de La La Land est introduite dès la première séquence du film: il s'agira du rêve et de la réalité. Le film alterne régulièrement entre ces deux mondes, l'un fantasmé, l'autre plus morne,...

il y a 6 ans

13 j'aime

9