Quelque soit l’animal de compagnie que vous ayez, vous le retrouverez forcément dans « Comme des bêtes ». Mais pas tel que vous l’imaginez… Car le film commence là où la vie des maîtres les éloigne d’eux. Ce qui donne droit à quelques séquences vraiment hilarantes où les réalisateurs jouent sur les caractéristiques des chiens, des chats et autres animaux de compagnie.


Sur la distance par contre, le film s’essouffle un peu et ce ne sont pas les idées scénaristiques pour relancer l’action qui viennent le sauver. D’une part parce que les gags sont un peu éculés, d’autre part car il y a une espèce d’hystérie ambiante un peu gonflante surtout sur la fin.


Graphiquement parlant, chaque animal est plutôt bien brossé, voire attachant. Il est dommage par contre que le décor soit la plupart du temps coloré façon palette dragibus.


Toutefois, on passe un bon moment, le film parfait pour une période estivale ou la farniente est de mise, de temps en temps cela ne fait aucun mal.

Fritz_Langueur
6
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Les meilleurs films de 2016

Le 2 août 2016

16 j'aime

2 commentaires

Comme des bêtes
Xavier_Petit
3

Les cons, ça ose tout...

Aaaah, quelle était alléchante cette bande-annonce, que l'idée de base avait l'air intéressante ! Après un Despicable Me plutôt convaincant et une suite somme toute honorable, Chris Renaud partait...

il y a 6 ans

35 j'aime

8

Comme des bêtes
LeBlogDuCinéma
5

Un syndrome Scrat d'1h27...

Avant tout, les conditions de visionnage doivent être précisées: nous avons vu COMME DES BÊTES dans une salle pleine à craquer d’enfants de 5 à 10 ans, qui ont du absolument adorer le film à en juger...

il y a 6 ans

33 j'aime

Comme des bêtes
Black-Night
7

Critique de Comme des bêtes par Black-Night

Comme Des Bêtes est un bien bon film. Nouveau film d’animation et déjà 6ème long métrage des studios Illumination, qui surfaient alors sur la vague des personnages des Minions qui personnellement me...

il y a 6 ans

18 j'aime

2

120 battements par minute
Fritz_Langueur
10

Sean, Nathan, Sophie et les autres...

Qu’il est difficile d’appréhender un avis sur une œuvre dont la fiction se mêle aux souvenirs de mon propre vécu, où une situation, quelques mots ou bien encore des personnages semblent tout droit...

il y a 5 ans

56 j'aime

10

Ni juge, ni soumise
Fritz_Langueur
8

On ne juge pas un crapaud à le voir sauter !

Ce n'est pas sans un certain plaisir que l'on retrouve le juge d'instruction Anne Gruwez qui a déjà fait l'objet d'un reportage pour l'émission Strip-tease en 2011. Sept ans après, ce juge totalement...

il y a 5 ans

50 j'aime

6

La Forme de l'eau
Fritz_Langueur
4

Langeur d'onde...

"Le forme de l'eau" me fait penser à certaines toiles de maîtres, portées au nues par le milieu artistique, médiatique et le public qui se pâment et s'extasient, mais que je ne voudrais absolument ni...

il y a 5 ans

44 j'aime

10