Nous rencontrons des problèmes techniques sur la partie musique du site. Nous faisons de notre possible pour corriger le souci au plus vite.


"Putain mais quand est-ce qu'on a commencé à kiffer la médiocrité comme ça nous?"



Avoir des rêves, c'est pas fait pour les réaliser, c'est bien trop effrayant. C'est rassurant de se dire qu'on ne met rien en œuvre pour réussir. De se dire "De toute façon je suis capable de tout, j'ai simplement la flemme". C'est beau de se complaire dans la médiocrité quand on a le choix de le faire, on peut toujours se dire "de toute façon je vaux mieux que ça, si je veux je peux être quelqu'un". On n'a plus de rêves, on a juste des envies. On vit de petites histoires en laissant passer la grande.


Le film est symptomatique d'une jeunesse moyenne, éduquée mais qui n'a pas d'envie de faire. On te donne tout mais qu'est ce que tu peux en faire? Comme Gringe et Orelsan, t'attends le bus, tu sais pas lequel. Celui qui va t'emmener au supermarché pour acheter à graille parce que la weed ça creuse? Ou celui que tout le monde attend, celui qui te choisira une destination.


Plus que ça le film est symptomatique d'une jeunesse consciente de sa propre inutilité, à qui l'on a tout donné sans lui laisser les chances d'en faire quelque chose, ou en lui laissant trop de chances, peut-être. Alors elle tourne en rond dans une pièce fermée, se complaisant dans la médiocrité la journée, se sachant foncer dans le mur, le soir venu.


Œuvre d'ados attardés, n'ayant pas voulu grandir, ni message d'espoir, ni fatalisme, seulement des images sur les émotions de certains.


"Ca à toujours été là j'crois. C'est pour ça qu'on fait les choses à moitié, qu'on termine jamais rien qu'on abandonne. Parce qu'on sait que nous même on est pas terminés, qu'on sera jamais terminés."

Ymaël_Ronflé
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de cœur et l'a ajouté à ses listes Les meilleurs films de 2015 et Films Vus en 2015

Créée

le 9 déc. 2015

Critique lue 7.1K fois

167 j'aime

4 commentaires

Ymaël Ronflé

Écrit par

Critique lue 7.1K fois

167
4

D'autres avis sur Comment c'est loin

Comment c'est loin
Ymaël_Ronflé
9

Diagnostic de la passion médiocre.

"Putain mais quand est-ce qu'on a commencé à kiffer la médiocrité comme ça nous?" Avoir des rêves, c'est pas fait pour les réaliser, c'est bien trop effrayant. C'est rassurant de se dire qu'on ne...

le 9 déc. 2015

167 j'aime

4

Comment c'est loin
Sullyv4ռ
8

Je partirai jamais en laissant ma critique inachevée

J'ai enfin vu le film Comment c'est loin, depuis le temps que je saigne la bande son, je vous cache pas que j'en attendais beaucoup (tout en sachant que ça n'allait pas être un chef d'œuvre). J'ai...

le 6 oct. 2016

30 j'aime

2

Comment c'est loin
Moizi
3

Comment c'est chiant

Je pense que je ne surprendrai personne en disant que je n'aime pas Orelsan et que ce film ne me disait rien au départ... et que j'ai regardé ça par flemme de regarder un bon truc... Mais ouais, le...

le 29 avr. 2016

18 j'aime

1

Du même critique

Le Septième Fils
Ymaël_Ronflé
1

Qu'est ce que tu fous là, le Dude?

Ca faisait longtemps que j'attendais un film qui puisse être assez bon ou assez mauvais pour que je sache quoi en dire sur SC. Bien sûr j'appréhende ce film en tant que fan inconditionnel d'Heroic...

le 1 avr. 2015

1 j'aime

1