Nous rencontrons des problèmes techniques sur la partie musique du site. Nous faisons de notre possible pour corriger le souci au plus vite.

Je partirai jamais en laissant ma critique inachevée

J'ai enfin vu le film Comment c'est loin, depuis le temps que je saigne la bande son, je vous cache pas que j'en attendais beaucoup (tout en sachant que ça n'allait pas être un chef d'œuvre). J'ai été ni déçu ni surpris par le film, je le trouve à l'image des Casseurs Flowters.
C'est un amas de petites scènes de la vie quotidienne, qu'elles soient drôles ou tristes, et ça m'a touché. Je m'identifie bien aux deux personnages qui sont perdus dans un monde d'adultes, ces éternels ados doivent faire en 24 heures ce qu'ils ont été incapables de faire depuis 5 ans.
Alors oui c'est sûr que l'histoire est bateau, le scénario cousu de fil blanc, mais les personnages sont touchants, sincères. Après c'est sûr, aimer leurs musiques, leurs délires ça aide beaucoup pour aimer le film !
La bande son a beaucoup joué sur ma note, faut dire qu'elle est géniale.


Bon, je décide de peaufiner un peu ma critique après un revisionnage.
Comment c'est loin ne me parle pas seulement parce que j'aime le rap et Orel et Gringe, il me touche beaucoup car il aborde des thèmes importants de la vie et il le fait sans que ça paraisse forcé. L'accomplissement des rêves, le fait d'être paumé dans la vie, douter de ses sentiments, mentir à ses proches, etc, tout ça traverse l'esprit de la "génération un peu perdue" et ça fonctionne très bien dans le film. Ça pousse même quelque part à se remettre soit même en question, sur notre propre vie et nos choix.


Le casting est un atout au film, c'est toute la bande de potes des Casseurs Flowters, ce ne sont peut-être pas de grands acteurs en fait, mais ils jouent leurs propres rôles du coup la sincérité se ressent, les dialogues n'en sont que plus drôles et les personnes attachantes. Avec notamment cette scène avec Jeannine la grand-mère d'Orelsan, qui est touchante et amusante à la fois. Le fait de savoir qu'Orel a réellement travaillé en hôtellerie, "plier des serviettes", rend la situation d'autant plus vraisemblable.
Avec ça, il y'a de nombreuses références au cinéma et au rap évidemment qui font toujours plaisir. Le moment où Gringe vole le DVD de Maman, j'ai raté l'avion m'a fait doucement sourire en connaissant le nom de leur groupe.


Bref, ce film fait passer un bon moment et j'ai plaisir à le revoir à chaque fois, la réalisation est sympathique en plus, même si elle n'est pas exceptionnelle, elle ajoute une touche d'authenticité et participe au côté naturel. Je conseille ce film à tout le monde, même les personnes non friandes de rap, vous pourriez être bien surpris.



Enfermé chez moi, les volets tirés, j'essaye d'écrire des critiques, mais j'ai l'inspiration de la rédaction d'un CP.
Je suis pressé d'arrêter, trouver du taf alimentaire, élever des gosses insupportables, vieillir, mourir, me faire enterrer !


Sullyv4ռ
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de cœur et l'a ajouté à ses listes Mon Top 150 Ciné, J'ai dépensé sans compter: édition DVD, Les meilleures comédies, Les meilleurs biopics et Les meilleurs films français

Créée

le 6 oct. 2016

Critique lue 1.8K fois

30 j'aime

2 commentaires

Sullyv4ռ

Écrit par

Critique lue 1.8K fois

30
2

D'autres avis sur Comment c'est loin

Comment c'est loin
Ymaël_Ronflé
9

Diagnostic de la passion médiocre.

"Putain mais quand est-ce qu'on a commencé à kiffer la médiocrité comme ça nous?" Avoir des rêves, c'est pas fait pour les réaliser, c'est bien trop effrayant. C'est rassurant de se dire qu'on ne...

le 9 déc. 2015

167 j'aime

4

Comment c'est loin
Sullyv4ռ
8

Je partirai jamais en laissant ma critique inachevée

J'ai enfin vu le film Comment c'est loin, depuis le temps que je saigne la bande son, je vous cache pas que j'en attendais beaucoup (tout en sachant que ça n'allait pas être un chef d'œuvre). J'ai...

le 6 oct. 2016

30 j'aime

2

Comment c'est loin
Moizi
3

Comment c'est chiant

Je pense que je ne surprendrai personne en disant que je n'aime pas Orelsan et que ce film ne me disait rien au départ... et que j'ai regardé ça par flemme de regarder un bon truc... Mais ouais, le...

le 29 avr. 2016

18 j'aime

1

Du même critique

Scarface
Sullyv4ռ
10

The Cinema is Yours

Dur, dur d'écrire une critique sur Scarface, étant donné que c'est mon film favori depuis plus de 10 ans, je risque de ne pas être objectif, mais passons. Je vais donner dix points qui font qu'il...

le 8 janv. 2017

115 j'aime

26

Parasite
Sullyv4ռ
10

La misère est si... belle ? drôle ? glauque ?

Lorsque j'ai reçu ma place pour voir Parasite j'étais content, un peu déçu d'en avoir qu'une et devoir y aller seul mais qu'importe. Quand le lendemain le film de Boong Joon-Ho se voit gratifié de...

le 27 mai 2019

103 j'aime

16

Baby Driver
Sullyv4ռ
8

♪ Was he slow ? ♬

Je suis allé voir Baby Driver hier soir et je suis sorti du cinéma des étoiles pleins les yeux, pas d'émerveillement comme pour La La Land, plutôt le sourire jusqu'aux oreilles ! Cette critique sera...

le 16 juin 2017

98 j'aime

30