Purée cette catastrophe.... Après deux Conjuring de très bonne facture grâce à un réalisateur qui savait quoi faire, quoi raconter et quoi filmer, en voilà une belle chute.


Parce que les scénaristes n'avaient pas envie de créer du suspens, ils nous défoncent l'envie de découvrir le film en vendant dès le départ la mèche et le démon, pauvrement présenté et utilisé par ailleurs. Le film fait l'erreur de démarrer sur une scène d'action. Ensuite il nous introduit avec peine aux persos. J'ai rarement vu un démarrage desservant à ce point un film.


Pourquoi écrire des persos ? Des dialogues ? Et des situations avec intelligence, quand on peut vomir des persos écrits avec la finesse d'une moissonneuse batteuse ?


Pourquoi créer du suspens ? De la tension ? Du mystère ? C'est-ti pas mieux une bonne course à l'exposition, le tout agrémenté de passages qu'ils osent appeler horrifiques ?


D'ailleurs pour l'horreur... les jumpscares fonctionnement TOUT LE TEMPS selon le même schéma, à la seconde près bon sang.


T'as une vision chelou, un perso qui phase dessus, gros plan sur le visage, plan sur l'endroit où se trouvait le truc chelou mais qui l'est plus lo, trop bizarre il n'est plus là, silence de mort et oups ! Un truc dangereux se déclenche avec un gros bruit de marteau sur un piano, et... c'est tout.


L'automatisme à son paroxysme : il y a zéro passion, zéro ambition. Ce film empeste la flemme à tous les étages.


Mais si ça n'était que ça.. Si au moins le film était bien fichu, bien filmé, mais même pas.


C'est filmé avec les pieds, on y voit que dalle, la moitié des scènes censées nous effrayer sont noyées dans le noir, sont mal cadrées, ou encore sont gaspillées par des effets spéciaux vulgaires. Parfois ils vont essayer de nous faire croire qu'ils sont originaux, mais non, c'est de la pisse pour aveugles.


Aussi le film est fréquemment ponctué de sortes de flashbacks/visions du plus mauvais goût et montés par un épileptique.


Le rythme est soporifique, j'en ai eu rien à carrer de leur (en)quête au couple Warren. Exemple : ils sont à la recherche d'infos ? Tant mieux, à la simple vue d'un objet, un vieux pécore va pouvoir leur prémâcher tout le travail avec un sublime monologue de 5min d'exposition. Ne mentionnons pas les énormes plot-holes.


Ne mentionnons pas non plus les "idées" pétées qu'ils ont trouvé pour créer des jumpscares ""originaux"". C'était teasé dans la BA, la scène du lit d'eau a été d'un ridicule, d'un fade !


On SAIT que le jumpscare va arriver, on SAIT que ça va être réglé par un monstre qui va sortir du truc, et malgré ces règles aussi rigides que Marguaret Thatcher ils n'ont même pas tenté de rendre ça intéressant ou joli.


La saga Freddy a vomi une palanquée de scènes du même genre, et jamais ça n'avait été aussi honteux alors que mince, Freddy ça gratte quand même pas mal la cuvette de la médiocrité.


Au moins ils avaient la décence de s'assumer comme étant des films d'horreur de série b et tentaient d'être fun au passage, pas comme cette infâme bouse sans goût qu'est Conjuring 3.


Quelle étron sérieux, je m'attendais hélas déjà à être déçu, mais là c'était consternant.


C'est définitif : le prochain projet issu des Insidious/Conjuring, ça sera avec James Wan, ou sans moi.

Matthieufeufeu
3
Écrit par

Le 4 juin 2021

26 j'aime

1 commentaire

Conjuring : Sous l'emprise du diable
Behind_the_Mask
6

Petite hantise et gros coups de masse

Conjuring adapte la formule lucrative de l'univers étendu à la sauce fantastique / horreur depuis maintenant huit ans. Déjà. On vous dira donc sans doute que la franchise se disqualifie d'elle-même,...

Lire la critique

il y a 1 an

26 j'aime

4

Conjuring : Sous l'emprise du diable
Matthieufeufeu
3

Sous l'emprise de la médiocrité - Spoiler alert

Purée cette catastrophe.... Après deux Conjuring de très bonne facture grâce à un réalisateur qui savait quoi faire, quoi raconter et quoi filmer, en voilà une belle chute. Parce que les...

Lire la critique

il y a 1 an

26 j'aime

1

Conjuring : Sous l'emprise du diable
JasonMoraw
5

Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.

Nouvelle affaire dans les dossiers Warren : un homme soupçonné de meurtre plaide la possession démoniaque comme ligne de défense. N'est pas James Wan qui veut ! Le cauchemar de Conjuring 3 : Sous...

Lire la critique

il y a 1 an

21 j'aime

4

Conjuring : Sous l'emprise du diable
Matthieufeufeu
3

Sous l'emprise de la médiocrité - Spoiler alert

Purée cette catastrophe.... Après deux Conjuring de très bonne facture grâce à un réalisateur qui savait quoi faire, quoi raconter et quoi filmer, en voilà une belle chute. Parce que les...

Lire la critique

il y a 1 an

26 j'aime

1

Space Jam : Nouvelle Ère
Matthieufeufeu
1

L'Art de ne même pas savoir exploiter la nostalgie

Ben voilà... Presque 25 ans après un film qui n'avait de base pas eu grand chose pour lui autre qu'être une pub déguisée avec des cartoons dedans, Warner Bros tente de redonner un second souffle au...

Lire la critique

il y a 1 an

8 j'aime

Dune
Matthieufeufeu
8
Dune

Valar Morghulis (sic)

Je l'ai attendu avec beaucoup de curiosité ce Dune. Dès les premières images officielles, je sentais que j'allais être comblé. Après tant d'attente, force est de constater que oui : j'ai passé un...

Lire la critique

il y a 11 mois

7 j'aime

4