Avec seulement 4 films à son actif de réalisateur, Spike Jonze est un réalisateur qui travaille sur des projets assez originaux, j’avais adoré ses deux derniers « Max et les Maximonstres » et « Her ».

Je me suis dit que certainement je ne pouvais pas me rater en regardant son premier film qui jouit d’une aura assez importante pour son côté très arty et original.

Autant dire que je me suis bien trompé, le film part sur un concept intéressant et complètement absurde : Et si dans un petit bureau situé à l’étage intermédiaire 7 ½ d’une entreprise newyorkaise un marionnettiste trouvait une trappe qui lui permettait de se projeter à l’intérieur de la tête de John Malkovich et de ressentir tout ce qu’il ressent… Le film commence plutôt bien avec des questions sur l’âme, la question d’identité de genre et de ce qui nous définit et tant que personne en général…. Mais voilà rapidement le film tourne quasi essentiellement autour de la question sexuelle et cela en devient beaucoup, beaucoup trop lourdaud à mon goût.

Un gros dommage pour moi.

dieujaune
3
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Vu en 2019

Le 13 novembre 2019

3 j'aime

Dans la peau de John Malkovich
IIILazarusIII
8

Malkovitch maaaalkoviiiitch...

Spike Jonze. Spike Jonze. Comment dire ? Je suis resté un peu interdit la première fois que j'ai vu ce film (j'en suis à plus de 10 revisionnages), et quand j'ai vu John Cusack se faire jeter sur le...

il y a 12 ans

30 j'aime

3

Dans la peau de John Malkovich
Frankoix
5

Critique de Dans la peau de John Malkovich par Frankoix

Craig (John Cusack) est un marionnettiste sans le sou et incompris (il présente en pleine rue des spectacles très personnels et "osés" qui ne trouvent pas vraiment leur public). La nécessité le...

il y a 12 ans

28 j'aime

3

Dans la peau de John Malkovich
Nikki
8

I Me Mine.

Avant de s'atteler à la réalisation de son premier long-métrage, Spike Jonze avait déjà illuminé les yeux de bons nombres d'aficionados de Björk ou Fatboy Slim avec des clips riches et très...

il y a 8 ans

16 j'aime

Le Salaire de la violence
dieujaune
8

10 films recommandés par Tarantino avant Once upon a time in Hollywood 3/10

Un excellent western, Tarantino explique que ce film et notamment l'acteur Tab Hunter font partie de ses inspirations principales pour la création du personnage de Rick Dalton joué par Leonardo...

il y a 3 ans

8 j'aime

Dans la peau de John Malkovich
dieujaune
3

Un peu trop orienté ubris

Avec seulement 4 films à son actif de réalisateur, Spike Jonze est un réalisateur qui travaille sur des projets assez originaux, j’avais adoré ses deux derniers « Max et les Maximonstres » et...

il y a 3 ans

3 j'aime

Les requins volent bas
dieujaune
4

10 films recommandés par Tarantino avant Once upon a time in Hollywood 1/10

J'ai choisi ce film sans réellement lire le synopsis un peu au hasard parmi les 10 en raison du titre Français qui me faisait marrer, le titre original étant Hammerhead, par habitude d'abord (j'aime...

il y a 3 ans

3 j'aime

5