Après la venue de Beerus et le retour de Freezer, qui faisaient office d'introduction à Dragon Ball Super, c'est autour de Broly d'être le sujet d'un film, se déroulant après le tournoi de l'Univers, et mettant en scène le légendaire super saiyan face Végéta et Goku.


C'est le quatrième film de la saga mettant en scène Broly, personnage ô combien populaire et sujet à une intrigante mythologie dans l'univers créé par Akira Toriyama. Ici, on oublie le passé et on reprend le mythe à son origine, quitte à déformer (malheureusement) ce qui a déjà pu être dit sur la planète Végéta et la fin de celle-ci, pour mieux introduire ce personnage au sein de l'univers de Dragon Ball Super.


Tatsuya Nagamine ne fait pas dans la dentelle, et une fois passé l'introduction, il en vient assez vite à l'essentiel, l'affrontement entre les trois protagonistes. On a le temps de voir beaucoup de personnages attachants, mais ils sont souvent vite expédiés (Bulma, Whis, Piccolo...) et servant surtout la débauche d'énergie, de poings et d'effets en tout genre qui va symboliser ces combats. C'est là que va se situer l'intérêt du film, ce qui occasionne d'abord quelques regrets, car les passages précédents le combat sont aussi intrigants que captivants.


Et c'est là que se trouve aussi l'intérêt de ce Broly, dans son long combat, avec des dessins et une animation à la hauteur, des rebondissements attendus mais qui fonctionnent et un réel pied pris devant ce spectacle. C'est plaisant à suivre, avec un rythme maîtrisé, des passages plus légers et drôles qui marchent, et qui contrebalancent bien avec les combats où l'atmosphère est plus sombre, et virevoltante, tandis qu'on a aussi l'occasion de visiter quelques nouveaux lieux surprenants, et que le terrain de combat, d'abord enneigé puis en fusion, marque les esprits.


Si Broly n'est pas exempt de tout reproche, il sait aller à l'essentiel et propose un spectacle virevoltant et énergétique, où combat, mythe et légèreté se côtoient, sous un rythme d'enfer lorsqu'il le faut, et c'est toujours un plaisir de retrouver cet univers, ainsi que Végéta, Goku et compagnie.

Le 13 février 2020

16 j'aime

7 commentaires

Dragon Ball Super : Broly
Behind_the_Mask
7

Le cas Méha Méha

Fin des années 80. Une époque bénie pour toute une génération d'enfants. Le mercredi après-midi de la première chaîne nous est totalement consacré. Et le samedi matin aussi. Les vieux faisaient la...

Lire la critique

il y a 3 ans

19 j'aime

5

Dragon Ball Super : Broly
Moizi
1

Je cherche toujours le cinéma

Je ne comprends pas ce film ni son intérêt. On reprend un personnage apprécié d'un ancien OAV, je crois que c'est le seul OAV que j'ai avec peut-être celui sur Cooler, je ne suis plus sûr (et les...

Lire la critique

il y a 3 ans

18 j'aime

14

Dragon Ball Super : Broly
Docteur_Jivago
7

Éclate-Roc

Après la venue de Beerus et le retour de Freezer, qui faisaient office d'introduction à Dragon Ball Super, c'est autour de Broly d'être le sujet d'un film, se déroulant après le tournoi de l'Univers,...

Lire la critique

il y a 2 ans

16 j'aime

7

Gone Girl
Docteur_Jivago
8
Gone Girl

American Beauty

D'apparence parfaite, le couple Amy et Nick s'apprête à fêter leurs cinq ans de mariage lorsque Amy disparaît brutalement et mystérieusement et si l'enquête semble accuser Nick, il va tout faire pour...

Lire la critique

il y a 8 ans

167 j'aime

29

American Sniper
Docteur_Jivago
8

La mort dans la peau

En mettant en scène la vie de Chris The Legend Kyle, héros en son pays, Clint Eastwood surprend et dresse, par le prisme de celui-ci, le portrait d'un pays entaché par une Guerre...

Lire la critique

il y a 7 ans

147 j'aime

31

2001 : L'Odyssée de l'espace
Docteur_Jivago
5

Il était une fois l’espace

Tout juste auréolé du succès de Docteur Folamour, Stanley Kubrick se lance dans un projet de science-fiction assez démesuré et très ambitieux, où il fait appel à Arthur C. Clarke qui a écrit la...

Lire la critique

il y a 8 ans

140 j'aime

40