👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Il n'y a que ceux qui n'en côtoient pas au quotidien pour croire encore que l'enfant est un petit être innocent, angélique et adorable, alors qu'il n'est qu'en fait un monstre cruel et calculateur, caractériel et vaniteux, incapable de bouger ses fesses et de trouver un boulot, trop occupé qu'il est à traîner devant "Dora" ou "Fairy tales". Cela, Hollywood l'a très bien compris, nous proposant depuis belle lurette des péloches plus ou moins inspirées nous montrant le véritable visage de ces ignominies pleines de sucre.

Produit par Joel Silver via Dark Castle, boîte spécialisée dans les séries B chiantes, "Esther" réunis tous les clichés du genre, sorte de condensé de tout ce qui a été fait avant, de "La malédiction" à "Joshua" en passant par "Le bon fils" ou "The children". Autant dire que si vous avez déjà vu ces derniers, vous avez vu en grande partie le film de Jaume Collet-Serra.

Plutôt bien torché malgré un montage hasardeux, très bien interprété par une Vera Farmiga impliquée et par la jeune Isabelle Fuhrman, sidérante, un peu plus saignant que la moyenne, "Esther" est un thriller domestique extrêmement classique et vite oubliable mais qui se laisse regarder sans trop de déplaisir, proposant au passage un twist roublard et peu crédible mais qui a le mérite de contourner adroitement la censure. Dommage d'ailleurs que la production ai fait machine arrière en remplaçant le final prévu initialement par un autre bien plus conventionnel et réconfortant.
Gand-Alf
5
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes sales gosses !, 2013: année cinématographique., Dark Castle Entertainment. et 2009.

il y a 9 ans

26 j'aime

4 commentaires

Esther
Gand-Alf
5
Esther

Perfect daughter.

Il n'y a que ceux qui n'en côtoient pas au quotidien pour croire encore que l'enfant est un petit être innocent, angélique et adorable, alors qu'il n'est qu'en fait un monstre cruel et calculateur,...

Lire la critique

il y a 9 ans

26 j'aime

4

Esther
Bavaria
4
Esther

Critique de Esther par Mickaël Barbato

Typiquement le film appréciable superficiellement mais qui ne résiste pas dès que tu grattouilles quelques croûtes. Déjà, esthétiquement c'est racé. Pas le nom du réal en tête mais faudra suivre la...

Lire la critique

il y a 12 ans

18 j'aime

6

Esther
ScreenReview
7
Esther

La petite fille la plus flippante depuis Regan...

Troisième film seulement de Jaume Collet-Serra (après "La maison de cire", et "Goal II, la consécration"), "Esther" nous aura été vendu comme un film d'horreur lorgnant du côté de "La malédiction"...

Lire la critique

il y a 11 ans

17 j'aime

2

Gravity
Gand-Alf
9
Gravity

Enter the void.

On ne va pas se mentir, "Gravity" n'est en aucun cas la petite révolution vendue par des pseudo-journalistes en quête désespérée de succès populaire et ne cherche de toute façon à aucun moment à...

Lire la critique

il y a 8 ans

264 j'aime

36

Interstellar
Gand-Alf
9
Interstellar

Demande à la poussière.

Les comparaisons systématiques avec "2001" dès qu'un film se déroule dans l'espace ayant tendance à me pomper l'ozone, je ne citerais à aucun moment l'oeuvre intouchable de Stanley Kubrick, la...

Lire la critique

il y a 7 ans

246 j'aime

13

Mad Max - Fury Road
Gand-Alf
10

De bruit et de fureur.

Il y a maintenant trente six ans, George Miller apportait un sacré vent de fraîcheur au sein de la série B avec une production aussi modeste que fracassante. Peu après, adoubé par Hollywood, le...

Lire la critique

il y a 7 ans

206 j'aime

25