En effet.
Quelle jolie utopie de penser que quelque part, ailleurs, notre personne ait pu faire de meilleurs choix que nous… si on oublie le côté schizo du processus c’est quand même bien pratique cette histoire !

Moi qui comptais me marrer jusqu’au bout du film, d’absurdité en absurdité, en sortant de là comme d’un film de super héros ou de Kung fu, comme après un bon Marvel avec un “on a toujours le choix” dans la tête !

Nan, après 2h de film (oui c’est beaucoup trop long quand on n’a pas mangé et qu’il y a des knackis dans le film en plus), voilà qu’on me demande de redevenir sérieuse et de réfléchir pour de vrai ! Hey ! Wasn’t ready here !!!

Donc si tu es maman ou fille (de), tu vas passer une bonne demi-heure à te questionner sur cette relation… good luck with that !
Parce que quelque soit l’univers et l’histoire, si tu existes c’est bel est bien que ta mère t’a mis au monde à un moment ou un autre.
Et cette existence, que tu la passes avec elle ou non tout du long, quelque part, tu lui dois.
Je suis toujours en train de méditer là-dessus.

Et qu’est-ce que ça va faire de moi en tant que maman ? Non parce que moi si elle me fait ce genre de crise d’ado apocalyptique, je ne sais pas si j’arriverai à la sortir du bagel clairement…

Dolores34
7
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Les meilleurs films de 2022

Créée

le 9 oct. 2022

Critique lue 11 fois

1 j'aime

Dolores34

Écrit par

Critique lue 11 fois

1

D'autres avis sur Everything Everywhere All at Once

Everything Everywhere All at Once
MamaBaballe
4

Ici ou ailleurs, toujours la même histoire, toujours le même drame familial

C'est l'histoire d'Evelyn ( Michelle Yeoh ) une remarquable actrice, dans ce rôle de mère et d'épouse, qui tente de maintenir avec toute l'énergie du désespoir sa petite entreprise familiale qu'elle...

le 30 juil. 2022

131 j'aime

2

Everything Everywhere All at Once
Sergent_Pepper
7

Incroyable mais frais

Aux grincheux qui se répandent sur la mort du cinéma, l’été 2022 apporte des ébauches de réponses qu’il convient de mettre en valeur : à l’abri de l’aseptisation des franchises, trois propositions...

le 31 août 2022

116 j'aime

3

Everything Everywhere All at Once
Behind_the_Mask
5

Le (multi)vers est dans le fruit

Cela fait plusieurs mois que la sphère critique nous le vend, ce Everything Everywhere All at Once. Tout comme les quelques chanceux, pensais-je, qui avaient eu l'occasion de le voir. Et cela fait...

le 31 août 2022

106 j'aime

12

Du même critique

Barbie
Dolores34
8

Shelly

Je suis une Barbie dans un monde de Barbie ! Oh allez on se détend l’anus avant d’aller au ciné svp sinon ça va finir par plus du tout être marrant d’aller voir un film par contre. Alors oui pour...

le 31 août 2023

2 j'aime

Everything Everywhere All at Once
Dolores34
7

Tout, partout, en même temps

En effet. Quelle jolie utopie de penser que quelque part, ailleurs, notre personne ait pu faire de meilleurs choix que nous… si on oublie le côté schizo du processus c’est quand même bien pratique...

le 9 oct. 2022

1 j'aime

The Sadness
Dolores34
6

La tristesse

Bah nan pas du tout ! J’ai ri tout du long, il est hyper drôle ce film. Je sais pas si c’est l’euphorie de la sortie de crise, confinement, élections tout ça ou simplement le fait que je ne...

le 21 juin 2022

1 j'aime

1