Furyo c’est d’abord un thème musical magnifique qui vous titille les lacrymales pendant tout le long du film. De plus, au-delà d’un film de guerre et d’une histoire de confrontation entre deux hommes, Furyo ce sont avant tout des visages. Celui de Bowie avec son regard indescriptible (Funny face but beautiful eyes) et la blondeur de ses cheveux, celui de Ryuichi Sakamoto dont la géométrie improbable le rend d’une froideur sans nom et surtout celui de Takeshi Kitano (qui n’avait pas encore son nom de famille à l’époque) d’une bonhomie sincère malgré son rôle horrible dans ce camp de prisonniers.

De Furyo, voilà ce que je conserve. Des visages d’une profonde humanité, qu’elle soit belle ou laide, un lien insensé entre un tortionnaire et l’objet de son courroux, à la fois objet de désir inavouable et de rejet presque viscéral, et une ambiance propre au cinéma asiatique où la lenteur n’a qu’un but, faire s’insinuer le fond dans la forme.

Et que serait Furyo sans sa fin, entre belles retrouvailles et adieu cruel, d’un Lawrence autrefois libéré par un sergent Hara se retrouvant désormais prisonnier. Les rôles sont inversés mais la manière de les aborder par les deux personnages n’a plus rien à voir. La dignité de l’un répond à la réserve de l’autre. Tout cela aurait pu être « le début d’une belle amitié » si les circonstances avaient été différentes.
Before-Sunrise
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Films vus en 2013

Créée

le 2 sept. 2013

Critique lue 3.9K fois

51 j'aime

1 commentaire

Before-Sunrise

Écrit par

Critique lue 3.9K fois

51
1

D'autres avis sur Furyo

Furyo
Before-Sunrise
8

Hara qui rit

Furyo c’est d’abord un thème musical magnifique qui vous titille les lacrymales pendant tout le long du film. De plus, au-delà d’un film de guerre et d’une histoire de confrontation entre deux...

le 2 sept. 2013

51 j'aime

1

Furyo
Veather
6

Fast and Furyo

Si l'on m'avait dit, avant de connaître SC, qu'un jour j'irais me manger dix heures de train en un week-end, juste pour aller à Strasbourg rencontrer des inconnus et voir avec eux un film Japonais de...

le 23 mars 2015

44 j'aime

31

Furyo
Gand-Alf
8

Fatal attraction.

Co-production entre le Japon et la Grande-Bretagne, "Furyo" est adapté de deux ouvrages signés Laurens Van der Post, qui revenaient sur l'expérience de l'auteur pendant la seconde guerre...

le 21 mars 2015

38 j'aime

Du même critique

Mon voisin Totoro
Before-Sunrise
10

Parce que j'ai 6 ans.

Totoro est sans doute mon Miyazaki préféré (avec Ponyo). Certes, il en a fait des plus classieux (Porco Rosso), des plus fouillés (Chihiro) ou des pleins de messages (Mononoké) mais celui-ci...

le 27 juin 2011

186 j'aime

57

Spring Breakers
Before-Sunrise
1

Halt Disney

Le film démarre comme un clip de MTV, avec de la musique merdique et la caméra qui tremble. Il n’y a pas de dialogue, juste des cons qui sautent à moitié à poil en buvant de la bière (yeaah on se...

le 16 mars 2013

162 j'aime

39