Après Love Actually, lorsqu’on apprend que Richard Curtis prend pour sujet la pop du swinging London et les radios pirates, notre cœur s’emballe. Sujet libertaire, coloré et diablement entrainant, c’est l’occasion rêvée pour ce petit orfèvre du film choral.
Effectivement, son talent de portraitiste est toujours aussi bien exploité. Les personnages sont attachants, bigarrés et souvent drôles, avec une mention particulière pour Branagh, très bon en ministre british hargneux et Bill Nighy (mais qui pourrait jouer un balai dans une cave que je regarderai les scènes coupées).
La bande son est évidemment sublime, et toute l’Angletterre danse et vit par procuration les aventures radiophonique d’un équipage rock n’roll.
Le problème est un peu là : Good Morning England est un clip. Très joli, convenons-en, qui s’assume pleinement comme un feel good movie ne s’embarrassant ni de cohérence, ni de crédibilité (en témoigne le final hippie power), mais qui se contente finalement d’enchainer les sketches sans véritable colonne vertébrale. Long (une constante chez Curtis, souvent légitime), sans grande justification dans son découpage, il pourrait durer une heure de moins comme une de plus. Surtout, on aurait aimé voir traiter avec moins de dilettantisme l’aspect social et idéologique des radios pirates, et le vent de révolte qu’elle relayaient, qui dépassait assurément le fait de se déhancher sur son lit à l’internat ou dans son garage au sein d’une grande et colorée chorégraphie nationale.
(6,5/10)

Créée

le 25 juin 2014

Critique lue 1.5K fois

42 j'aime

4 commentaires

Sergent_Pepper

Écrit par

Critique lue 1.5K fois

42
4

D'autres avis sur Good Morning England

Good Morning England
Gand-Alf
8

Listen to the radio.

Nous sommes au beau milieu des années 60, le rock ne s'est jamais porté aussi bien mais les radios britanniques refusent toujours d'en passer plus d'une heure par jour sur leurs antennes. Va émerger...

le 1 mai 2013

62 j'aime

1

Good Morning England
SanFelice
8

Psychorigides ou psychotropes

Ceci est une critique coup de coeur. Donc, pas une vraie critique. Il y en a déjà beaucoup sur ce site, plus pertinentes que ce que je pourrais faire. Je ne vais donc pas chercher à vous convaincre,...

le 27 nov. 2014

56 j'aime

7

Good Morning England
Fab
9

Elle est où, la fosse ?

Good Morning England est un film qui n'est pas fait pour le cinéma. Uép. Pour l'apprécier à sa juste mesure, il faudrait pouvoir le voir dans une bonne salle de concert, debout, à bouger les cheveux...

Par

le 20 mars 2010

43 j'aime

1

Du même critique

Lucy
Sergent_Pepper
1

Les arcanes du blockbuster, chapitre 12.

Cantine d’EuropaCorp, dans la file le long du buffet à volonté. Et donc, il prend sa bagnole, se venge et les descend tous. - D’accord, Luc. Je lance la production. On a de toute façon l’accord...

le 6 déc. 2014

765 j'aime

104

Once Upon a Time... in Hollywood
Sergent_Pepper
9

To leave and try in L.A.

Il y a là un savoureux paradoxe : le film le plus attendu de l’année, pierre angulaire de la production 2019 et climax du dernier Festival de Cannes, est un chant nostalgique d’une singulière...

le 14 août 2019

700 j'aime

49

Her
Sergent_Pepper
8

Vestiges de l’amour

La lumière qui baigne la majorité des plans de Her est rassurante. Les intérieurs sont clairs, les dégagements spacieux. Les écrans vastes et discrets, intégrés dans un mobilier pastel. Plus de...

le 30 mars 2014

615 j'aime

53