Critiques de Guilty of Romance

Velvetman
8
Velvetman

My little princess

Sono Sion plante le décor dès les premières minutes. Dans les recoins lugubres, pluvieux, et mal éclairés du quartier des Love Hotel de Tokyo, une brigade de police retrouve un assemblage sanglant...

Lire la critique

il y a 6 ans

Gand-Alf
8
Gand-Alf

Body parts.

Produit par la Nikkatsu et sorti sur nos écrans en catimini durant l'été 2012, dans une version écourtée d'une bonne demie heure pour le marché international, Guilty of romance est le premier film du...

Lire la critique

il y a 7 ans

Marvelll
3
Marvelll

Le Chaperon Rouge fait du porno

Ce qui suit a été écrit d’une traite pour préserver la nature brute de l’écrit donc si vous voyez des fautes de syntaxe ou autre, c’est voulu. Voilà, c’est dit. Difficile de ne pas être subjugué...

Lire la critique

il y a 10 ans

SlashersHouse
9

I stand still inside your tears.

Shion Sono c'est l'enfant mal-aimé du cinéma nippon, n'ayant jamais été distribué en France. Pourtant culte, que ça soit pour son Suicide Club (ainsi que le manga qu'il en a fait), Cold Fish, ou...

Lire la critique

il y a 10 ans

Hyunkel
6
Hyunkel

L'empire des sens

Réalisateur très controversé au Japon, où ses films se retrouvent souvent classés au rayon pornographie des vidéo club, Sion Sono reste relativement méconnu en occident. Une anomalie que devrait...

Lire la critique

il y a 10 ans

maloryknox
7
maloryknox

Des chaussons parfaitement rangés

Le film divisé en plusieurs chapitres s'ouvre sur la découverte d'un mannequin en plastique oú plusieurs morceaux sont remplacés par des membres humains, suivi d'un début d'enquête. Là changement de...

Lire la critique

il y a 6 ans

blacktide
8
blacktide

How Deep is your Love ?

Dans GUILTY OF ROMANCE, la vie et la mort ne cessent de s'entrechoquer pour que violence et passion en soient décuplées. Comme souvent chez Sion Sono, la poésie côtoie l'horreur, et l'amour...

Lire la critique

il y a 2 ans

Filmosaure
5
Filmosaure

Guilty of Arrogance

Guilty of Romance est le film que l’on regrette détester. Comme si Sono Sion avait bâti les fondations d’un chef-d’oeuvre, avant de, par vanité, allègrement vomir dessus dans la forme. Pourtant, il...

Lire la critique

il y a 10 ans

oso
9
oso

Où est passée Cendrillon ?

Guilty of Romance ou le dernier opus concluant une trilogie de la haine sans faux semblant dont le mantra principal est d'aller au bout de son sujet. Sono Sion offre à son triptyque une fin...

Lire la critique

il y a 8 ans

Ed-Wood
9
Ed-Wood

Jusqu’où peut-on pousser une femme ?

Sono Sion est le cinéaste du point limite. Point limite de l’être humain, mais aussi du cinéma. Il ne cesse de tirer ses personnages, ses histoires et son style vers la rupture. Jusqu’où peut-on...

Lire la critique

il y a 10 ans