C'est le genre de gigantesque machine hollywoodienne de SF sans âme qui mise tout sur les Fx en délaissant les personnages, même si l'aspect humain n'est pas négligé. C'est comparable à Armageddon, à savoir qu'il n'y a que le parti-pris américain érigeant le pays en sauveur de la planète qui compte, les autres nations, on est de la gnognote... c'est normal, c'est un film américain fait pour les Américains mais qu'ils sont bien contents de refourguer à tous les offrants possibles. Ce postulat a de quoi faire grincer des dents, sans compter que ça empile les clichés de ce type de production : invasion de la Terre, soucoupes volantes, la résistance, personnages héroïques (y compris le président, c'est très ricain ça), aliens vicieux et cons... Emmerich recycle tous ces clichés en leur donnant l'éclat du neuf à l'aide de nouvelles technologies.
Rien de nouveau donc dans cette invasion extraterrestre, c'est du spectacle pur qui en met plein les mirettes grâce à un max de Fx, c'est assez euphorisant pendant la première heure qui va de catastrophe en destruction, jusqu'à ce que ça bascule dans le patriotisme ricain bien dégoulinant et mondialiste comme c'est de coutume dans ce type de film, en ramassant les destins de chacun des personnages principaux, choisis bien évidemment pour représenter les différentes communautés de race, religion, âge, sexe ; certains meurent, d'autres deviennent des héros, et tout se termine dans un feu d'artifice final en appelant les humains à lutter ensemble pour l'indépendance de la planète, mais sous la bannière étoilée of course !
Soigneusement élagué de tout ce qui pourrait ressembler à une idée, c'est un film qui ne risque de vexer personne vu qu'il n'a rien à dire, sinon que c'est les Ricains les plus forts comme d'habitude. Je me suis retenu de mettre 4/10, parce que j'ai rigolé devant tant d'aberration, de sentimentalisme à 2 balles, d'invraisemblances, d'idées reçues et de nombrilisme, c'est du pop-corn movie qui se mange sans faim.

Créée

le 6 juil. 2017

Critique lue 521 fois

25 j'aime

23 commentaires

Ugly

Écrit par

Critique lue 521 fois

25
23

D'autres avis sur Independence Day

Independence Day
Grard-Rocher
1

Critique de Independence Day par Gérard Rocher La Fête de l'Art

Un beau matin, les citoyens américains se réveillent et constatent que le ciel est envahi par une énorme soucoupe volante. Ce qu'ils ne savent pas, c'est que celle-ci libère des engins plus petits...

56 j'aime

19

Independence Day
MrShuffle
4

Woody Allen contre les martiens

Cet article présentant le supposé film catastrophe réalisé par Roland Emmerich et produit par Dean Devlin, sorti en 1996 et s'appelant ID4, a pour but de réparer une injustice et de rendre ses...

le 5 août 2010

49 j'aime

6

Independence Day
SanFelice
6

De la menace au ridicule

il y a deux films dans Independence Day. Le premier me reste sympathique. Une fois passée l'incontournable présentation de personnages d'une banalité affligeante, où on tente de nous faire croire...

le 20 oct. 2015

43 j'aime

8

Du même critique

Il était une fois dans l'Ouest
Ugly
10

Le western opéra

Les premiers westerns de Sergio Leone furent accueillis avec dédain par la critique, qualifiés de "spaghetti" par les Américains, et le pire c'est qu'ils se révélèrent des triomphes commerciaux...

Par

le 6 avr. 2018

121 j'aime

96

Le Bon, la Brute et le Truand
Ugly
10

"Quand on tire, on raconte pas sa vie"

Grand fan de westerns, j'aime autant le western US et le western spaghetti de Sergio Leone surtout, et celui-ci me tient particulièrement à coeur. Dernier opus de la trilogie des "dollars", c'est...

Par

le 10 juin 2016

95 j'aime

59

Gladiator
Ugly
9

La Rome antique ressuscitée avec brio

On croyait le péplum enterré et désuet, voici l'éblouissante preuve du contraire avec un Ridley Scott inspiré qui renouvelle un genre ayant eu de beaux jours à Hollywood dans le passé. Il utilise les...

Par

le 4 déc. 2016

95 j'aime

45