Trois semaines après sa sortie, il était temps d'aller voir Intouchables. Le sujet du film, les tétraplégiques, représentait le risque énorme de tomber dans le pathos, la mièvrerie... Mais il faut bien avouer qu'Olivier Nakache et Eric Toledano ont su la jouer fine.
Comme à leurs habitudes, le film est drôle. On avait déjà eu affaire à cet humour léger, à ces répliques piquantes dans Nos jours heureux notamment, et une fois encore c'est une réussite. On alterne rire et émotions plus graves sans difficulté, sans passer radicalement du chaud au froid (Comme on avait pu le déplorer dans des films comme Les petits mouchoirs...). L'histoire se déroule naturellement.
Elle est rythmée par une bande son plus que parfaite. Avec la beauté des compositions du maître, Ludovico Einaudi (pour les incultes, il a fait la BO de This is England), on est, forcément, touchés.
On ajoute à cela l'époustouflante prestation de François Cluzet, qui de toute façon est un très bon acteur, et celle d'Omar Sy, qui nous prouve qu'il ne sait pas que faire rire.
Léger bémol au niveau de l'esthétisme, qui reste relativement plat... On joue également un peu trop sur les clichés du mec des cités qui ne connaît rien à l'art et du vieux riche qui écoute de la musique classique. Il semble aussi qu'une partie du scénario est manquante. On reste sur notre fin. Tous les problèmes rencontrés pendant le film ne sont pas résolus quand celui-ci s'achève et ne dispose même pas de pistes pour imaginer la suite... Hormis cela, ce film peut peut-être changer les regards et les mentalités sur l'handicap, les jeunes des cités, etc.
Intouchables semble donc être un film d'une étonnante justesse, qui frôle parfois une certaine démagogie, mais ne tombe jamais, selon moi, dans la compassion et la pitié.
LeslonM
7
Écrit par

Le 25 novembre 2011

1 j'aime

Intouchables
LeBleuDuMiroir
8
Intouchables

Tandems

Il y a peu, je débattais avec quelques amis à propos des comédies made in France. Mon argument : les cinéastes hexagonaux ne sortent qu'une bonne vraie comédie par décennie (1990's : Le dîner de...

Lire la critique

il y a 11 ans

114 j'aime

9

Intouchables
Aurea
6
Intouchables

Amis pour la vie

Le ton est définitivement celui de la comédie mais une comédie teintée de l'émotion d'une rencontre pas comme les autres, où deux êtres que tout semblait opposer se trouvent, se découvrent et se...

Lire la critique

il y a 10 ans

81 j'aime

36

Intouchables
Gand-Alf
8
Intouchables

I'm feel good.

Le problème quand un film cartonne, c'est que sa véritable valeur est rapidement eclipsée par le phénomène qu'il suscite. On ne sait plus trop où donner de la tête entre les critiques élogieuses, les...

Lire la critique

il y a 9 ans

53 j'aime

Her
LeslonM
8
Her

Critique de Her par LeslonM

Ce film est lumineux, coloré et eu final beau ! Le choix de la voix de Scarlett est super judicieux. L'histoire est originale, assez bien traitée. Mais le film dans sa globalité tire en longueur...

Lire la critique

il y a 8 ans

1 j'aime

Carnage
LeslonM
4
Carnage

Doodle Vs Darjeeling.

Je n'irai pas jusqu'à dire que Carnage porte bien son nom, parce que le film n'est pas non plus dénué d'intérêt, mais ... presque. A la base, Carnage est une pièce de théâtre ; Le Dieu du carnage...

Lire la critique

il y a 10 ans

1 j'aime

Intouchables
LeslonM
7
Intouchables

Pas de bras, pas de chocolat.

Trois semaines après sa sortie, il était temps d'aller voir Intouchables. Le sujet du film, les tétraplégiques, représentait le risque énorme de tomber dans le pathos, la mièvrerie... Mais il faut...

Lire la critique

il y a 10 ans

1 j'aime