un Épilogue meurtrier, sanglant et cafardeux de la saga.

Conclusion honnête et satisfaisante qu'est ce film. Sans avoir la carrure du très réussi "Justice Dark League" (2017). Cet épilogue a la lourde tâche de clore (plus ou moins) plusieurs chapitres/sagas du "DC Animated Movie Universe" (étalé sur presque 15 ans !!). Car en effet, sont entremêlées (ici) les intrigues de "The Flashpoint Paradox", "Suicide Squad", "Teen Titans" (avec Trigon et Raven), Damian Wayne et Bruce Wayne (la longue saga de "Batman et Robin"), "Justice League", "la Mort de Superman", et les aventures magiques de John Constantine. Mais on restera relativement sur notre faim si tout se termine (complètement) ainsi. Car (oui) la fin du film s'ouvre (une nouvelle fois) sur une multitude de possibilités scénaristiques (mais sans scène post-crédits, sniff).


Ou est donc passé Flash ? Quel destin pour nos héros déprimés et cassés ? Morts vivants pour certains ... Déprimante cette image de fin d'ailleurs ou ils sont tous assis, défaits malgré tout ...


Puis aussi ...   

Que se passera-t'il de la guerre sans merci entre Trigon et Darkseid ? Qui sera maitre ? Qui sera serviteur ? (pour reprendre la phrase du Dieu Démon).


La violence est bien dosée, mais ça reste toujours du PG-13 (++). ça ne vaut pas un R pour moi. Les paradoom (nouveaux paradémons mélangés à Doomsday) sont monstrueux et surpuissants


(ils tuent tous nos héros quasiment, dans une violence assez crue mais brève (voir bâclée ?)


Oui certaines scènes sont assez sanglantes). John Constantine se démarque très nettement par rapport aux autres (déjà doté d'un excellent doublage français). C'est un magicien extrêmement talentueux (du niveau de Strange). Lois Lane (également) a une excellente utilisation dans ce film. Mais par contre, Batman (esclave de Darkseid) et Superman (méconnaissable avec sa barbe et ses yeux jaunes) sont très décevants. Wonderwoman aussi (malgré la rédemption). Damian Wayne prend cher


(choquant son apparence durant un moment tragique, avec la maigreur et peu de cheveux ... glauque d'ailleurs).


Raven chouine toujours autant. On a tellement envie que son paternel démoniaque s'échappe d'elle. Tant nos héros sont nullissimes face à un Darkseid surpuissant, [mais qui n'a pas l'aura ni le charisme attendus de ses nombreuses victoires]. Car oui .. sa voix, ses actions n'inspirent aucune crainte. Il n'a pas de carrure. Et pourtant, il est l'ennemi (final ?) qui a le plus tué et dominé la Justice League (qui semble si désemparée face à lui). Clark Kent est amoindri et faible ici. Quel dommage qu'il ne soit pas resté plus longtemps sous l'emprise de Trigone (meilleur moment pour moi). Dommage également qu'on ne voit que si peu "Swamp Thing". Il est en tout cas très fort. Flash est pathétique à courir dans sa roue comme un rat dans une cage. Quelle tristesse! Pareil pour tous les personnages qui ont été recyclés par Darkseid (en monstres mi robots, mi créatures bizarres). Dick Grayson (horrible destin aussi, stressant même). Cyborg devenu un mur (?),


Batgirl se fait exploser, Cheetah criblée de balles, Sheeva la tête traversée, Shazam jambe arrachée etc


... King Shark est amusant. Lex Luthor, bah c'est Lex Luthor (tout comme d'habitude, parfaitement incernable sur ses intentions). Je n'ai trouvé aucun intérêt du combat de boxe entre Lois Lane et Harley Quinn, mais bon. ... Et les Green Lantern sont détestés, ils ont vraiment un traitement épouvantable dans ce film.


J'ai adoré le combat entre Trigon et Darkseid. Celui de Etrigan (au passage, très drôle dans ce film) et Wonderwoman. Le combat de Clark Kent (possédé par Trigone) et Darkseid. Damian Wayne et Raven vraiment bof, alors qu'ils surprenaient dans les films "Teen Titans". John Constantine est omniprésent et parfaitement efficace à l'action pendant tout le film.


J'espère qu'on aura une suite, même si on annonce que c'est la fin de cette saga. Merci à la société pour toutes ces années en tout cas. J'ai eu beaucoup de plaisir à voir ces films de ce DC Animated Movie Universe. Je me demande quel sera l'avenir pour le DCUniverse niveau animés.

MikaGio
7
Écrit par

Le 10 mai 2020

5 j'aime

9 commentaires

Justice League Dark : Apokolips War
Grenshad
2

Pourquoi?

Si je mets ces quelques lignes de remplissage, c'est parce que ce que j'ai mis dans ma balise spoiler apparaissait dans l'aperçu de l'article (un imprévu de dév Senscritique qui pourrait être...

il y a 2 ans

5 j'aime

5

Justice League Dark : Apokolips War
MikaGio
7

un Épilogue meurtrier, sanglant et cafardeux de la saga.

Conclusion honnête et satisfaisante qu'est ce film. Sans avoir la carrure du très réussi "Justice Dark League" (2017). Cet épilogue a la lourde tâche de clore (plus ou moins) plusieurs...

il y a 2 ans

5 j'aime

9

Justice League Dark : Apokolips War
DanielOceanAndCo
7

Critique de Justice League Dark : Apokolips War par DanielOceanAndCo

Il fallait bien qu'il arrive un jour et il est là: le film qui conclue l'univers partagé DC introduit par la fin de La Ligue des Justiciers : le paradoxe Flashpoint en 2013. Une poignée d'années et...

il y a 1 an

3 j'aime

La Chapelle du Diable
MikaGio
7

La Foi, la Vierge démoniaque, les Miracles divins et les ecclésiastiques corrompus.

Franchement ASSEZ BON film. Et pourtant je m'attendais à encore une nullité ... mais vraiment EFFRAYANT !!! Mais VRAIMENT !! Alors certes, le moment (scénaristique) fatidique ou ça bascule est...

il y a plus d’un an

5 j'aime

3

Sputnik, espèce inconnue
MikaGio
9

Remarquable film de science fiction militaire. L'Alien symbiotique russe.

Les Russes ont vraiment frappé fort avec cet excellent "Sputnik". D'ailleurs pas compris le titre, car on évoque à aucun moment Sputnik. La mission spatiale du début probablement? L'histoire est...

il y a 2 ans

5 j'aime

3

Justice League Dark : Apokolips War
MikaGio
7

un Épilogue meurtrier, sanglant et cafardeux de la saga.

Conclusion honnête et satisfaisante qu'est ce film. Sans avoir la carrure du très réussi "Justice Dark League" (2017). Cet épilogue a la lourde tâche de clore (plus ou moins) plusieurs...

il y a 2 ans

5 j'aime

9