Si je mets ces quelques lignes de remplissage, c'est parce que ce que j'ai mis dans ma balise spoiler apparaissait dans l'aperçu de l'article (un imprévu de dév Senscritique qui pourrait être intéressant de considérer), et si il y a bien quelquechose que je déteste c'est spoiler ou être spoilé, voilà ça devrait aller, vous pouvez maintenant cliquer pour voir la suite et profiter de balises Spoilers en bonnes et dues formes.


Vain, gratuit dans sa surreprésentation d'une violence banalisée jusqu'ici inédite dans toute la saga de longs métrages d'animation DC, qui n'exprime pourtant pas la puissance qu'on pourrait retrouver dans d'autres métrages de la firme,


lesquels ne tombaient pas dans le démembrement pleine caméra systématique, l'empalement, l'amputation, et je vous passe la longue liste des horreurs qui m'ont pourtant moins choqués dans un Cannibal Holocaust, ou dans une bonne partie de la filmographie gore horrifique que j'ai pu voir datant des 70/80/90s...


Je ne comprends pas. Au-delà de la vulgarité et du voyeurisme sadique que le métrage impose à répétition (ouhouh, vous connaissez le hors-champs et son pouvoir suggestif?), les incohérences dégringolent comme des flocons de neige en plein blizzard. Le non-développement absolu de la majorité des personnages présents (il faut dire y en a beaucoup mais quand même),


des méchants qui se sacrifient connement pour rien qui ne correspondent à leurs valeurs, à leur instinct de survie, ou même à une cause commune tels qu'ils sont représentés dans toute la saga de métrages précédents celui-ci.


Ici on voit 1 minute la plupart des "boss du game" des super villains DC qui n'ont aucune ligne de dialogue et servent juste de remplissage/clin d'oeil facile. On a des tentatives d'humour qui feraient passer les Avengers pour un crossover de Desproges X Raymond Devos. C'est d'une vacuité sans fond, purée le pire filler de DBZ doit avoir plus de classe, de prestance et de sensation que cette vaste arnaque où rien n'est crédible.


On mise tout sur une échelle de puissance aussi incohérente que des "rebondissements" anticipables souvent 30 min avant et d'autres plus navrants que risibles (à ce niveau là on ne peux plus se moquer, c'est tirer sur une ambulance au lance-missiles autoguidé). Les personnages ont une échelle de puissance cérébrale quand à elle, inversement proportionnée,


Batman et Darkseid entre autres.


J'avais trouvé Red Son assez stupide dans son évolution et son potentiel gâché, ici on a encore passé un cap vers le néant.


Purée, le film fait référence à Flashpoint Paradox! Mais regardez-le ce film qui a lancé toute cette série, c'est un putain de bijou brillant à milles facettes, polies avec soin et minutie, avec un impact et une violence bien plus terrible qui font sens dans le métrage sans se complaire dans l'exposition d'une galerie de gore comme une visite une expo d'art contemporain! La chute qualitative, à tous les niveaux est impressionante! Pourtant Justice League Dark premier du nom était quand même un très chouette métrage. D'autant que dans le film Constantine City of Demons, on avait quelquechose de très sombre et horrifique avec infiniment plus de sens, de pertinence et d'ambiance.


Bref, je voudrais pas spécialement jeter le blame mais celui qui a écrit cette escroquerie spécialisé dans le néant cérébral et l'exposition bouchère de morceaux de barbaque n'aurait jamais du être aux commandes. Merde depuis quand l'animation DC s'oriente vers le porno-gore avec l'épaisseur scénaristique et l'écriture de personnage équivalente?!

Grenshad
2
Écrit par

Le 16 mai 2020

5 j'aime

5 commentaires

Justice League Dark : Apokolips War
Grenshad
2

Pourquoi?

Si je mets ces quelques lignes de remplissage, c'est parce que ce que j'ai mis dans ma balise spoiler apparaissait dans l'aperçu de l'article (un imprévu de dév Senscritique qui pourrait être...

il y a 2 ans

5 j'aime

5

Justice League Dark : Apokolips War
MikaGio
7

un Épilogue meurtrier, sanglant et cafardeux de la saga.

Conclusion honnête et satisfaisante qu'est ce film. Sans avoir la carrure du très réussi "Justice Dark League" (2017). Cet épilogue a la lourde tâche de clore (plus ou moins) plusieurs...

il y a 2 ans

5 j'aime

9

Justice League Dark : Apokolips War
DanielOceanAndCo
7

Critique de Justice League Dark : Apokolips War par DanielOceanAndCo

Il fallait bien qu'il arrive un jour et il est là: le film qui conclue l'univers partagé DC introduit par la fin de La Ligue des Justiciers : le paradoxe Flashpoint en 2013. Une poignée d'années et...

il y a 1 an

3 j'aime

Les Tortues Ninja
Grenshad
7

3 en 1 mais...

Hélas pour nous cette série est en fait découpée en 3 voir 4 sous-séries. La première partie, et la plus longue, est la plus captivante, de la saison 1 à la saison 4 incluse. Je conseille à tout les...

il y a 8 ans

9 j'aime

12

Blood Drive
Grenshad
7
Blood Drive

Allez-y c'est gratuit

Ceci n'est pas une critique, pas encore, peut-être jamais. Cette série n'étant pas terminée. Mais, dès à présent, je souhaite partager ma stupéfaction et mon enthousiasme, avec vous, chers abonnés...

il y a 5 ans

8 j'aime

Event Horizon : Le Vaisseau de l'au-delà
Grenshad
4

SF ou Horreur ?

Je m'attendais a un film de Science-Fiction (tout l'indique au début), puis pressentais du gore arriver avec ses gros sabots. Mais d'ici à imaginer qu'on aller nous expliquer le mystère mystérieux du...

il y a 11 ans

8 j'aime

3