Bien que signé officiellement Christian Nyby, le monteur habituel de Howard Hawks (notamment sur le Grand sommeil et la Rivière rouge), ce film est considéré par la plupart des cinéphiles comme faisant partie de l'oeuvre de Hawks qui le produisit, le supervisa au niveau de la préparation, et de sa présence sur le plateau. Ce scénario oppose ouvertement les thèses des hommes de science à celles des militaires, mais c'est avec la découverte de l'engin enseveli sous les glaces que le film prend sa véritable dimension fantastique, et l'apparition de la "chose" est assez étonnante pour l'époque, malgré son côté cheap. L'atmosphère plutôt banale au début, devient peu à peu inquiétante, et sans jamais avoir recours à des effets faciles ou granguignolesques, la réalisation est captivante par son ambiance de cauchemar, soutenue par l'angoissante musique de Dimitri Tiomkin.
L'anonymat de l'interprétation qui se fonde sur de bons acteurs de série B (on y reconnait Kenneth Tobey et Dewey Martin qu'on retrouvera chez Hawks dans la Captive aux yeux clairs) renforce encore l'impact et l'impression de vérité dégagés par ce film qui figure parmi les meilleurs films de SF des années 50, aux côtés de Planète interdite ou le Jour où la Terre s'arrêta... Et il ne faut pas oublier que la décennie 50 est celle où régnait à Hollywood la phobie des soucoupes volantes, ce qui explique l'avertissement alarmiste qui clôture le film. Un grand classique du genre.

Le 14 janvier 2017

Critique lue 645 fois

17 j'aime

9 commentaires

La Chose d'un autre monde
Docteur_Jivago
5

L'angoisse froide

Lorsqu'un objet gigantesque et inconnu s'écrase proche d'une station militaire basée dans des glaces polaires, les observateurs se trouvent face à ce qu'ils ne connaissent pas et vont tenter d'en...

il y a 8 ans

28 j'aime

La Chose d'un autre monde
Sergent_Pepper
8

« It sounds like, well, just as though you're describing some form of super carrot.»

The Thing est le film étalon-mètre de l’épouvante fondée sur un principe fondamental : l’invisibilité. Sans moyens, il excite des trésors d’inventivité pour mettre en place une horreur omniprésente...

il y a 10 ans

25 j'aime

1

La Chose d'un autre monde
Gand-Alf
7

Watch the sky.

Adapté de la nouvelle "Who goes there ?", "La chose d'un autre monde", réalisé au tout début des années 50, est aujourd'hui considéré comme un classique du cinéma de science-fiction, parfaitement en...

il y a 8 ans

24 j'aime

Mourir peut attendre
Ugly
5

Au fond, ce n'est qu'un numéro

Le voila enfin ce dernier Bond de Craig ! Après s'être fait attendre plus d'un an pour cause de covid, sans cesse repoussé, mon attente était énorme, il fallait que cet arc Dan Craig finisse en...

Par

il y a 2 ans

117 j'aime

159

Le Bon, la Brute et le Truand
Ugly
10

Blondin, Tuco, Sentenza : le trio magique

Grand fan de westerns, j'aime autant le western US et le western spaghetti de Sergio Leone surtout, et celui-ci me tient particulièrement à coeur. Dernier opus de la trilogie des "dollars", c'est...

Par

il y a 7 ans

92 j'aime

59

Gladiator
Ugly
9

La Rome antique ressuscitée avec brio

On croyait le péplum enterré et désuet, voici l'éblouissante preuve du contraire avec un Ridley Scott inspiré qui renouvelle un genre ayant eu de beaux jours à Hollywood dans le passé. Il utilise les...

Par

il y a 7 ans

84 j'aime

31