SPOILER ALERT

D’un côté vous avez le scénario plutôt classique : un meurtre dans une petite ville américaine où les ragots se diffusent à la vitesse de la lumière, et le suivi du procès pour savoir si le personnage marginalisé et attachant est coupable ou non.
L’ensemble est jalonné par certains personnages clichés, le quarterback beau gosse mais con comme deux pieds par exemple.

D’un autre côté, vous avez ce vent de fraîcheur apportés par quelques twists et punchlines signés Olivia Newman/Delia Owens, ces paysages verdoyants qui envoûtent, une Daisy Edgard-Jones captivante qui incarne son personnage en profondeur. L’histoire est poignante pour peu qu’on accepte de rentrer dedans.

Pendant longtemps, le film se concentre sur l’histoire de la jeune et intrigante Kya, maltraitée puis abandonné. On cherche davantage à comprendre son histoire plutôt qu’à savoir si elle est coupable.
En ce sens, les 5 dernières minutes du film sont peut-être en trop et brouillent le message. Savoir qui a commis le meurtre apporte très peu au film. N’aurait-il donc pas été préférable de laisser le spectateur avec ses propres hypothèses ? Le plot twist en valait-il la peine ?

Bref, quelques éléments qui font descendre Là où chantent les écrevisses du statut de grand film au statut de très bon film.

Dominic-Decoco
7
Écrit par

Créée

le 15 août 2022

Critique lue 3.9K fois

23 j'aime

Dominic-Decoco

Écrit par

Critique lue 3.9K fois

23

D'autres avis sur Là où chantent les écrevisses

Là où chantent les écrevisses
Tex_AS
3

Là où pousse la guimauve

Bah en fait... Comment dire... On dirait que la réalisatrice s'est contentée de lire le résumé figurant sur la quatrième de couverture et en a fait un film de plus de deux heures. Il n'y a absolument...

le 21 août 2022

29 j'aime

2

Là où chantent les écrevisses
Dominic-Decoco
7

Une belle mélodie

SPOILER ALERT D’un côté vous avez le scénario plutôt classique : un meurtre dans une petite ville américaine où les ragots se diffusent à la vitesse de la lumière, et le suivi du procès pour savoir...

le 15 août 2022

23 j'aime

Là où chantent les écrevisses
AurélienBoucher
9

Critique de Là où chantent les écrevisses par Aurélien Boucher

Pendant des années, les rumeurs les plus folles ont couru sur " la Fille des marais " de Barkley Cove, une petite ville de Caroline du Nord. Pourtant, Kya n'est pas cette fille sauvage et analphabète...

le 19 août 2022

12 j'aime

Du même critique

Onoda
Dominic-Decoco
5

Un Onoda sans voix

On peut distinguer deux types de film de guerre : celui des explosions, des munitions illimitées et des combats de tanks (American Sniper, Il faut sauver le soldat Ryan etc.), et celui qui montre...

le 9 août 2021

17 j'aime

2

Dune
Dominic-Decoco
8

Tabarnak !

Denis Villeneuve signe (à nouveau) un petit bijou avec Dune ! Un spectacle à la fois pour les yeux avec des scènes dignes de Star Wars, mais aussi pour les oreilles avec des basses qui prennent aux...

le 11 sept. 2021

9 j'aime

Bullet Train
Dominic-Decoco
7

Chef, la p’tite sœur !

David Leitch opère tel un mixologue. Il aurait pu inventer le Mojito, il a préféré inventer Bullet Train.Fous rires, explosions, surprises, uppercuts, contre-pieds : voilà quelques-uns des éléments...

le 21 juil. 2022

7 j'aime

2