⚠️ Une maintenance est prévue le Mercredi 26 juin à 8h00 pour une durée d'environ 2h. Le site sera inacessible pendant cette période.

Omnipotens est, Jason Bourne a tendance à se prendre pour Dieu. Pour l'omniscience, on attendra encore un peu (encore cette foutue mémoire!). Peu importe, il fait sa loi et surtout sa justice. C'est un héros américain: super!
Face à lui d'autres américains. Qui sera le meilleur? Le plus patriote? Le plus américain? La CIA ne manque pas de cartes: Lattoud le bien nommé ou Dash le fanatique. Elle est aussi comme l'hydre de Lerne, chaque fois qu'on coupe une tête... Bourne en a déjà coupé quelques unes dans les épisodes précédents: ça ouvre de nombreuses possibilités pour des suites éventuelles!


La série "24 heures chrono" a initié un nouveau style de réalisation: le thriller hystéro-frénétique. "La vengeance dans la peau" représente ce style au cinéma. Ce film est un sprint qui dure deux heures, bien construit, bien filmé et surtout monté de manière très dynamique.
Par ailleurs, nous devons nous résoudre à constater que le réalisme a disparu. La limite entre le héros et le super-héros est de plus en plus floue si tant est qu'elle ait existé dans les épisodes précédents.


Il y a tout de même quelque chose de fondamental dans ce film. La conception anglo-saxonne du soldat en opposition totale avec la nôtre. Pour les anglais et les américains, il faut d'abord casser l'homme avant de construire la machine de guerre (ou ici la machine à tuer). Cette conception a été exportée aux pays sous influence anglaise ou américaine, comme ceux de l'Amérique latine.
La conception européenne et particulièrement française est d'enseigner, entrainer, former des hommes, des groupes solidaires qui savent pourquoi ils se battent, le font en conscience et poursuivent le combat quand ceux qui les dirigent et qui savent sont tués. D'échelon en échelon, chacun sait ce qu'il a à faire, peut le faire quand son supérieur est mort, peut le remplacer s'il le faut.


Dans ce second épisode de la série, Matt Damon reste monolithique, inébranlable, inaltérable et le film vous gardera en haleine du début à la fin... à condition d'accepter les règles du jeu.

-Marc-
7
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Espionnage

Créée

le 26 juin 2013

Critique lue 900 fois

22 j'aime

-Marc-

Écrit par

Critique lue 900 fois

22

D'autres avis sur La Vengeance dans la peau

La Vengeance dans la peau
-Marc-
7

"La vengeance m'appartient"

Omnipotens est, Jason Bourne a tendance à se prendre pour Dieu. Pour l'omniscience, on attendra encore un peu (encore cette foutue mémoire!). Peu importe, il fait sa loi et surtout sa justice. C'est...

le 26 juin 2013

22 j'aime

La Vengeance dans la peau
SanFelice
8

La trilogie d'action des années 2000

La trilogie Bourne commence avec un corps dans l'eau. Elle se termine avec un corps dans l'eau. L'affaire est close. Plus rien à rajouter, sinon des compliments. La Vengeance dans la peau est la...

le 23 avr. 2012

11 j'aime

4

La Vengeance dans la peau
Akshell
6

Critique de La Vengeance dans la peau par Akshell

On sort une Nicky de son chapeau pour remplacer Marie, on invente un Treadstone², avec non pas un super tueur mais deux. Et on recycle les meilleurs scènes d'action des deux premiers. Alors oui ça en...

le 27 juin 2010

11 j'aime

Du même critique

Samba
-Marc-
1

Vive les mélanges!

Olivier Nakache et Eric Toledano ont trouvé le filon. Ils jouent à la fois sur les communautarismes et la consensualité. Mon banquier trouve que c'est très fort. C'est donc un film sur le...

le 9 oct. 2014

133 j'aime

5

The Tree of Life
-Marc-
3

Masturbatoire!

Je suis trop bête pour un film si intelligent. Déjà, je suis arrivé en retard à la séance....et je suis ressorti immédiatement pour voir la caissière: "Vous n'avez pas dû m'indiquer la bonne salle...

le 11 juin 2013

132 j'aime

22

Charlie Hebdo
-Marc-
1

Ce sont les français qu'on assassine!

Je ne suis pas Charlie. Je ne suis pas flic. Je ne suis pas juif. Je suis français et je vais aller manifester en hommage à ces français qu'on assassine et contre la barbarie islamiste. Charlie...

le 11 janv. 2015

115 j'aime

72