Nous rencontrons des problèmes techniques sur la partie musique du site. Nous faisons de notre possible pour corriger le souci au plus vite.

En parlant de la grisaille et de la brillance chez Dreyer, Pynchon s'est infiltré dans ma pensée ; c'était dans Vice Caché, une simple remarque d'un mec qui passait par là à propos du magicien d'Oz : le noir et blanc, cette fois, c'était le Kansas, rien de brillant non plus, de la sale grisaille, de la poussière, rien d'un rêve d'enfant, et soudain, au profit d'un cyclone voici Dorothy à Oz, pays lumineux et coloré s'il en est. Mais alors, se demande-t-il, le Kansas malgré le mal qu'on en dit, pour les yeux de Dorothy, c'est en couleur - j'espère la pauvre - et si le Kansas est couleur, de quelle couleur est Oz pour les yeux de notre petite fille ?

J'en étais resté sidéré, et la question m'était revenue, à quoi tout cela pouvait-il ressembler dans Dreyer ? La conclusion du personnage est assez simple, et comme chantait presque Gainsbourg - et il l'aurait sans doute encore plus chanté s'il avait trainé un peu avec Hendrix - : "ma raison en définitive se perd dans ses trois lettres là".

[Notez que cette interrogation métaphysique sur la couleur et les hyper-couleurs n'a rien d'une critique pertinente, ni même d'une critique tout court, je ne trouvais pas sa place sur l'autre alors voilà ; mais je suis content d'avoir pu vous en parler avant de partir. A bientôt, tous !]
JZD
5
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Encore quelques films et je meurs !

Créée

le 9 mai 2013

Critique lue 1.2K fois

31 j'aime

10 commentaires

J. Z. D.

Écrit par

Critique lue 1.2K fois

31
10

D'autres avis sur Le Magicien d'Oz

Le Magicien d'Oz
Gand-Alf
8

Yellow Brick Lane.

Finalement peu connu en Europe en dehors de son oeuvre fondatrice, l'univers de L. Frank Baum, le créateur du "Magicien d'Oz, est une véritable institution aux USA, ayant donné lieu à une longue...

le 15 mars 2013

44 j'aime

7

Le Magicien d'Oz
JZD
5

Lucy in the Sky with Dorothy !

En parlant de la grisaille et de la brillance chez Dreyer, Pynchon s'est infiltré dans ma pensée ; c'était dans Vice Caché, une simple remarque d'un mec qui passait par là à propos du magicien d'Oz :...

le 9 mai 2013

31 j'aime

10

Le Magicien d'Oz
Docteur_Jivago
5

Un enrobage trop sucré et mielleux

Tout commence dans le Kansas lorsque Dorothy, une petite fille, voit son chien qu'elle aime tant être dans le viseur de l'institutrice. Mais d'un coup, elle se voit transporter dans un nouveau monde,...

le 31 oct. 2014

28 j'aime

2

Du même critique

Malcolm
JZD
10

Critique de Malcolm par J. Z. D.

Francis qui veut pas travailler ! La peluche bleue qui parle à Dewey, et Reese pom-pom-boy ! Les microbes qui veulent entrer dans ses yeux ! Les objets s'évanouissent à proximité de Al ! Les nouveaux...

le 30 mars 2011

180 j'aime

35

La Vie aquatique
JZD
10

Critique de La Vie aquatique par J. Z. D.

Il faut, une fois pour toute, que je justifie ce dix, ce coeur, et cette place un peu malhonnête en tête de mon top film. En effet, ce film n'a pas les épaules (encore que c'est plus des jambes qu'il...

le 19 nov. 2010

158 j'aime

26

The Grand Budapest Hotel
JZD
8

The Budapest Hotel.

Inlassablement, le cinéma de Wes Anderson est parfait. Il est même de plus en plus parfait. Et pourtant, je ne suis pas sûr d'aimer de plus en plus ces films. Déjà, depuis un moment, ses notes...

le 26 févr. 2014

106 j'aime

9