The Prestige a de nombreux atouts. Une réalisation léchée sans être tapageuse, un univers soigné, un casting prestigieux (Christian Bale à droite, Hugh Jackman à gauche, excusez du peu. Dommage que Scarlett Johansson au milieu soit à ce point insipide), et globalement, un scénario bien ficelé où chaque scène justifie son existence en préparant l'arrivée de twists, au fur et à mesure que les mécaniques narratives se dévoilent...


Un mais arrive, je le laisse un peu flotter.


Construit sur une rivalité d'illusionnistes se rendant coup pour coup dans leur volonté de posséder le tour le plus époustouflant, The Prestige a le mérite de nous rappeler que Nolan savait encore à une époque pas si lointaine nous raconter une histoire sans nous pré-digérer l'explication. Les indices disséminés sont cependant un peu trop gros pour ne pas éventer les révélations finales, mais finalement, n'était-ce pas l'objectif de Nolan ? Nous dévoiler les mécaniques de "son" tour plutôt que de tout miser sur le grandiose final.


J'ai cependant un problème avec les fameux twists conclusifs. Si celui du personnage de Christian Bale - attendu, balisé - tourne comme une horloge (et du coup échoue à surprendre), je n'ai pas réussi à adhérer à celui concomitant de Hugh Jackman. Nolan prend pourtant un temps conséquent pour l'amener, préparer son spectateur... Mais impossible pour moi d'adhérer. Son postulat merveilleux d'une morne logique a eu sur moi l'effet d'une sortie de route fatale.


Tout ce qui précède ce twist m'a cependant plu, le ratio bon temps consacré à cette pellicule est donc positif. A défaut de retrouver le Nolan à la hauteur de son Memento, j'ai pu apprécier un film formellement très agréable.

Hypérion
6
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Films critiqués notés 6

Créée

le 17 déc. 2014

Critique lue 3.3K fois

47 j'aime

11 commentaires

Hypérion

Écrit par

Critique lue 3.3K fois

47
11

D'autres avis sur Le Prestige

Le Prestige
Sergent_Pepper
7

The fool & the skill

Entre deux Batman, Christopher Nolan, dont la réputation ne cesse de croître, réalise Le Prestige, qu’on peut aisément considérer comme une confession dénuée de modestie sur la conscience qu’il a de...

le 14 févr. 2018

98 j'aime

12

Le Prestige
Hameçon
4

Recette du Plot Twist

Selon moi, un bon retournement de situation ("plot twist") repose sur deux bases essentielles : (1) il doit être fondé sur des éléments introduits au cours de la première moitié du film et le plus...

le 18 janv. 2012

86 j'aime

16

Le Prestige
Gothic
9

"How about a magic trick?"...ah merde c'est pas dans ce film là! :p

Ce "thriller dramatique" est signé Christopher Nolan, réalisateur que j'affectionne de plus en plus, notamment depuis qu'il a signé The Dark Knight, et Le Prestige. L'action de ce dernier se déroule...

le 26 févr. 2011

68 j'aime

11

Du même critique

Princesse Mononoké
Hypérion
10

Un Miyazaki terrestre et mélancolique

Princesse Mononoké est un film à part dans la carrière de Miyazaki, une étape autant qu'une sorte de testament de son art. C'est peut être ce qui en fait l'un de ces films les plus adulés parmi ses...

le 15 juin 2011

479 j'aime

80

Le Vent se lève
Hypérion
9

L'histoire d'un formidable égoïste

Le vent se lève, il faut tenter de vivre est définitivement un film à part dans la filmographie de Hayao Miyazaki, pour moult raisons que j'aurais bien du mal à évoquer de façon cohérente en un...

le 22 oct. 2013

424 j'aime

32

Kaamelott
Hypérion
9

Alexandre Astier, héros des temps télévisuels modernes

Alexandre Astier est remarquablement similaire à son personnage Arthur. Comme Arthur, il est responsable de tout (Roi du royaume / responsable scénario, musique, production, dialogues, direction,...

le 17 juil. 2011

366 j'aime

57