Mothra

Mosura

1961

155

113

11

6.5

Film de Ishirô Honda · 1 h 40 min · 30 juillet 1961 (Japon)

Genres : Fantastique, Science-fiction

Casting (acteurs principaux) :

Frankie Sakai, Hiroshi Koizumi, Kyôko Kagawa, Yumi Itô, Emi Itô, Jerry Itô, Ken Uehara, Akihiko Hirata

Groupe :

Mothra

Pays d'origine :

Japon
Casting complet et fiche technique
Chaton_Marmot

Stay away from the porchlight Mothra! https://www.youtube.com/watch?v=0p8hZFMqCcY

il y a 3 ans

Fatpooper
6
Fatpooper

Critique positive la plus appréciée

Le chibre nucléaire

Sympa. L'intrigue n'est pas hyper originale, le Japon a délivré tellement de films de ce genre... mais on trouve des éléments sympas comme les petites femmes, les sons, et puis le tout est assez...

Lire la critique

il y a 7 mois

Kogepan
3
Kogepan

Critique négative la plus appréciée

La mite miteuse

C'est rare que je m'endorme devant un film. Surtout un film avec des japonais qui ont des grosses voix, des méchants avec des rires diaboliques (mouhahah ! je suis trop méchant!), des îles irradiées...

Lire la critique

il y a 11 ans

Nio_Lynes
7
Nio_Lynes

Bien moins miteux qu'on le pense !

On découvre de ces merveilles pendant le confinement, déconfinement, confiture, déconfiture (1). Je n'avais pas prévu d'écrire sur cette sympathique série B mythique du domaine du Kaiju Eiga (2) mais...

Lire la critique

il y a 2 ans

Olipro
9
Olipro

It's life, Jim, but not as we know it.

La réalisation est moderne pour l'époque : dans le cadrage, le rythme, l'immersion, le guidage des acteurs. Certains effets visuels sont plutôt impressionnants, même aujourd'hui, malgré l'utilisation...

Lire la critique

il y a 4 mois

LesGloutons
7
LesGloutons

La Déesse des Kaiju

Sept ans entre le premier Godzilla et Mothra. Il aura fallu sept ans pour que le genre s'impose et explose complètement. Nous sommes dans les années 60, et la vague du Kaiju-Eiga va tellement enfler...

Lire la critique

il y a 12 mois

Cinemaniaque
4
Cinemaniaque

Critique de par Cinemaniaque

Trois ans après Varan (et c’est la première fois qu’il se passe plus d’une année sans la sortie d’un kaiju-eiga depuis Godzilla), Ishiro Honda revient à ses amours avec ce Mothra, qui s’avère assez...

Lire la critique

il y a 2 ans