Il y'a la technique, c'est indéniable, pléthore de plans envoient, notamment les plongées, une ambiance parfois à mi-chemin entre Christine, The Car et Maniac Cop, mais pour le reste, qui aurait pu croire que l'Ile-de-France dispose d'aussi peu de perchoirs pour se retrouver constamment à gambader sur la route lorsque l'on est justement poursuivi par un automobiliste tueur.


Lorsque ce dernier, qui manque d'être joué par le so'00 Phillipe Nahon, sort de son taxi, c'est pour virer au slasher peu inventif où le hors-champ se dispute aux manques d'idées, pas aidé par une galerie de personnages du même ordre, de la jeunesse dorée/cokée (avec triangle amoureux et trauma qui vont bien) aux dealers chairs à canons en passant par les flics ripoux, dont un Edouard Montoute (jamais loin dès qu'il s'agit de taxi apparemment) demeurant le meilleur perso du film, nonobstant une trop brève présence à l'écran. L’armoire à glace taiseuse que représente le fameux chauffeur psychopathe perd aussi grandement de son intérêt lorsque l'on apprend réellement ce qu'il en est de sa situation, via un dernier quart-d'heure explicatif bien tiré par les cheveux qui sort cela-dit de la banalité du reste du métrage qui ne manque que rarement l'occasion d'apparaitre plus d'une fois comme un court étiré pour attendre l'heure quinze, via par exemple l’utilisation de ralenti "stylés", où l'on fait péter les synthés, mais où il ne se passe pas grand-chose qui en mérite tant (la soirée du début).


Bonne esthétique, mais dommage que les péripéties ne suivent pas du tout.

Maybe-Life

Écrit par

Critique lue 795 fois

6

D'autres avis sur Night Fare

Night Fare
FuckCinephiles
6

Critique de Night Fare par FuckCinephiles

Force est d'admettre que depuis quelques temps si la comédie hexagonale se porte étonnement bien, la série B made in France se paye elle aussi une belle cure de jouvence. Zulu, Mea Culpa, De Guerre...

le 12 janv. 2016

6 j'aime

Night Fare
lepetitrenardeau
1

N.A.V.R.A.N.T

Je ne suis pas du genre à écrire des avis sur les films. Mais la nullité rarement égalée de ce " film " si on peut encore l'appeler ainsi me pousse à écrire ces quelques lignes. Quel est le genre du...

le 11 déc. 2015

5 j'aime

2

Night Fare
Hawk
6

Night Fare : Une nuit parisienne tournant au cauchemar

Julien Seri avait déjà prouvé avec Scorpion qu’il aimait sortir du cinéma français traditionnel en proposant un film d’action dans le monde de la boxe thaïlandaise. Avec Night Fare, il déroute, une...

Par

le 28 janv. 2018

4 j'aime

3

Du même critique

La Malédiction de Chucky
Maybe-Life
7

"-Rien de tel qu'un enterrement pour rassembler une famille..."

Comme prévu par le réalisateur (mais surtout créateur du personnage) Don Mancini, Curse of Chucky est un retour aux sources un rien déroutant où le délire et la folie des deux derniers volets...

le 25 sept. 2013

8 j'aime

Mongrels
Maybe-Life
9

Meet the Mongrels

Excellente série que ce Mongrels (grosso modo "Bâtards" en français) racontant le quotidien mouvementé d'animaux sauvages et domestiques, à savoir une chienne de race égocentrique, un renard...

le 19 nov. 2011

8 j'aime

1

Carrie 2 : La Haine
Maybe-Life
6

"The one with the tattoo"

Pur "résurrection de franchise" de la vague Scream (auquel l'une des séquence fait sympathiquement référence), cette proposition revisite la mythologie du personnage en faisant de l'équivalent 90's...

le 10 juin 2013

8 j'aime