On connaît le conte de fée de la genèse de ce "*Numéro 9(", l'intérêt engendré par le court métrage fascinant de Shane Acker qui lui a permis d'étendre sa vision sur un peu plus d'une heure. Les critiques, fascinés par la beauté du monde post-apocalyptique construit par Acker (qui, en fait, n'est pas particulièrement révolutionnaire par rapport au travail de nombre d'animateurs de jeux vidéo, mais il y a fort à parier que les critiques de cinéma n'ont qu'une connaissance limitée de cet univers-là..), m'ont semble-t-il complètement négligé la faiblesse intrinsèque du scénario du film, enfilage de scènes mille fois vues ailleurs, le manque de lisibilité de la mise en scène au cours de combats répétitifs, et le manque total de puissance émotionnelle du film, qui le place bien en deça de la plupart des productions du genre. Oui, "Numéro 9" se regarde comme un beau livre d'images, froid et assez vain, clairement surestimé, y compris par son producteur, Tim Burton, dont le moindre des personnages dépenaillés a bien plus de poésie que ceux de ce film à demi raté. [Critique écrite en 2010]

EricDebarnot
5
Écrit par

Le 7 novembre 2014

11 j'aime

2 commentaires

Numéro 9
SimplySmackkk
7
Numéro 9

Le bon numéro ?

En 2005, après plusieurs années de travail dessus, Shane Acker peut faire découvrir son court-métrage de fin d’études. Baptisé 9, il présente deux poupées en toile de jute dans un univers qui semble...

Lire la critique

il y a 3 mois

11 j'aime

8

Numéro 9
EricDebarnot
5
Numéro 9

Un beau livre d'images

On connaît le conte de fée de la genèse de ce "*Numéro 9(", l'intérêt engendré par le court métrage fascinant de Shane Acker qui lui a permis d'étendre sa vision sur un peu plus d'une heure. Les...

Lire la critique

il y a 8 ans

11 j'aime

2

Numéro 9
Eggdoll
7
Numéro 9

Critique de Numéro 9 par Eggdoll

Au vu des critiques de Numéro 9, je ne m'attendais pas vraiment à quelque chose de chouette. "Beau mais plat", boarf, je m'étais préparée à m'ennuyer allègrement. Et puis finalement... Alors certes,...

Lire la critique

il y a 11 ans

9 j'aime

1

Moi, Daniel Blake
EricDebarnot
7

La honte et la colère

Je viens de voir "Moi, Daniel Blake", le dernier Ken Loach, honoré par une Palme d'Or au dernier festival de Cannes et conspué quasi unanimement par la critique, et en particulier celle de gauche....

Lire la critique

il y a 6 ans

194 j'aime

53

1917
EricDebarnot
5
1917

Le travelling de Kapo (slight return), et autres considérations...

Il y a longtemps que les questions morales liées à la pratique de l'Art Cinématographique, chères à Bazin ou à Rivette, ont été passées par pertes et profits par l'industrie du divertissement qui...

Lire la critique

il y a 2 ans

179 j'aime

92

Je veux juste en finir
EricDebarnot
9

Scènes de la Vie Familiale

Cette chronique est basée sur ma propre interprétation du film de Charlie Kaufman, il est recommandé de ne pas la lire avant d'avoir vu le film, pour laisser à votre imagination et votre logique la...

Lire la critique

il y a 2 ans

162 j'aime

22