Nous rencontrons des problèmes techniques sur la partie musique du site. Nous faisons de notre possible pour corriger le souci au plus vite.

S'il y a une bonne raison de voir ce film, c'est bien Gena... !!!

Le cinéma de John Cassavetes n'a jamais été ma tasse de thé, je l'avoue. Je le trouve parfois trop excessif, dépourvu de rigueur dans l'écriture scénaristique, et ponctué (conséquence de l'écriture scénaristique !!!) de nombreuses longueurs.

"Opening Night" est un peu tout cela. Je l'ai parfois trouvé parfois trop excessif, en particulier dans sa défense absolue de l'improvisation au détriment de la préparation, trop long aussi, il y a des séquences qui n'apportent rien à l'histoire ou à la profondeur psychologique de la protagoniste.

Mais John Cassavetes savait diriger ses acteurs, et en particulier son actrice ; on peut bien dire "son" actrice car quand on dit John Cassavetes on pense immédiatement Gena Rowlands.

Et Gena Rowlands dans ce rôle d'actrice dépressive, alcoolique, demi-folle mais d'un talent toujours intact, est fabuleuse et intense. J'ai toujours compris l'extrême admiration qu'éprouvent certains artistes pour ses performances, mais là je n'ai fait qu'être renforcé dans cette compréhension.

S'il y a une bonne raison de voir ce film, c'est bien Gena...
Plume231
6
Écrit par

Créée

le 5 juil. 2014

Critique lue 594 fois

7 j'aime

3 commentaires

Plume231

Écrit par

Critique lue 594 fois

7
3

D'autres avis sur Opening Night

Opening Night
Sergent_Pepper
8

Une femme sans influences

Quelque soit son sujet, Cassavetes ne déroge jamais, au fil de sa filmographie, à une ambition de plus en plus précise : celle d’un portrait obsessionnel. Alors que ses premiers films s’attachaient...

le 17 mai 2015

41 j'aime

Opening Night
EIA
10

Miroir, miroir ( critique fleuve)

AVEC DU SPOIL DEDANS Un film qui m'a intéressée sur plusieurs points. Une réflexion sur la condition d'actrice, d'abord. Il n'est pas facile de vieillir quand on est une femme. Il l'est encore moins...

Par

le 13 juil. 2013

28 j'aime

20

Opening Night
Fatpooper
5

Un égo gros comme ça

John Cassevetes, j'ai un peu de mal. Pourtant y a toujours des choses qui me plaisent dans ses films. Mis je ne m'avoue pas vaincu, je verrai ses films que je n'ai pas encore vu. Le scénario m'a paru...

le 22 mars 2015

11 j'aime

Du même critique

Babylon
Plume231
8

Chantons sous la pisse !

L'histoire du septième art est ponctuée de faits étranges, à l'instar de la production de ce film. Comment un studio, des producteurs ont pu se dire qu'aujourd'hui une telle œuvre ambitieuse avait la...

le 18 janv. 2023

290 j'aime

20

Oppenheimer
Plume231
3

Un melon de la taille d'un champignon !

Christopher Nolan est un putain d'excellent technicien (sachant admirablement s'entourer à ce niveau-là !). Il arrive à faire des images à tomber à la renverse, aussi bien par leur réalisme que par...

le 19 juil. 2023

210 j'aime

29

The Batman
Plume231
4

Détective Batman !

[AVERTISSEMENT : cette critique a été rédigée par un vieux con difficile de 35 piges qui n'a pas dû visionner un film de super-héros depuis le Paléolithique.]Le meilleur moyen de faire du neuf, c'est...

le 18 juil. 2022

137 j'aime

31