👉 17 juin : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Les extraterrestres avaient découvert, grâce à un de leurs voyants extralucides attitrés, que les humains allaient inventer une nouvelle arme, une arme capable de détruire toutes les planètes touchées par les rayons du soleil du leur système solaire.
TADA !
Pour empêcher le drame de se produire, les extraterrestres décident de mettre un terme à la race humaine avant que les humains n'aient l'opportunité d'utiliser cette arme, baptisée SOLARONITE !
TADA !
Et là... Un plan redoutable est mis en œuvre par ces étranges voyageurs de l'espace.
Depuis leurs soucoupes volantes, les extraterrestres vont réveiller les morts dans les cimetières afin de se servir d'eux comme soldats contre les humains !

...

Je fais une pause dans cette chronique afin de vous laisser le temps de bien juger de l'absolue nullité du scénario. Non mais sérieusement, vous vous rendez compte du délire ?

Note : ceci n'est pas un film comique à la base !
...

La réalisation du film est pathétique, le jeu d'acteurs nullissime, les décors sont en carton-pate (et d'ailleurs se cassent la gueule PENDANT certaines scènes, sans que ça gène quiconque dans l'équipe de tournage visiblement)
Le film est truffé d'images d'archive honteusement volées et insérées dans le film, là on sent que Ed Wood (Le célèbre réalisateur de ce navet) s'est fait plaisir !
Le grain des images d'archive est tellement différent de celui de la pellicule du film que s'en est hilarant.

Et puis les extraterrestres dans leurs combinaisons en vinyle avec comme logo une hache dans un bouclier... C'est juste énormissime !

Le potentiel comique du film, sans aucun doute non prévu par Ed Wood, est ici maximal.

Le paroxysme du nanar est ici atteint, voire dépassé, plaçant le film au panthéon des plus mauvais films de l'histoire.

Mais...c'est du nanar sympathique, et drôle, mais si cela n'est pas l'effet escompté par le réalisateur, élu plus mauvais réalisateur du cinéma en 1980.

Si vous vous intéressez au personnage, au demeurant fort intrigant, jetez vous sur "Ed Wood" de Tim Burton, une fiction biographique sur la vie du réalisateur.
Horst_Tappert
5
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

il y a 11 ans

16 j'aime

3 commentaires

Plan 9 from Outer Space
LongJaneSilver
10

Une note maximale, par esprit de contradiction avec la doxa

Parce que c'est mon nanar préféré et sans doute celui que j'ai vu le plus grand nombre de fois. Parce qu'il y a ces quelques plans hommages à Bela Lugosi, mort trois ans auparavant : petite...

Lire la critique

il y a 9 ans

17 j'aime

3

Plan 9 from Outer Space
dindon
9

génial dans la catégorie nanar

Dans la catégorie nanar, Ed Wood reste quand même le meilleur! Alors bien sûr, il faut prendre le tout au 36ème degré, et rire quand on voit le fil qui fait bouger l'assiette - comprendre ici la...

Lire la critique

il y a 11 ans

16 j'aime

1

Plan 9 from Outer Space
Horst_Tappert
5

Plan B, très très B...

Les extraterrestres avaient découvert, grâce à un de leurs voyants extralucides attitrés, que les humains allaient inventer une nouvelle arme, une arme capable de détruire toutes les planètes...

Lire la critique

il y a 11 ans

16 j'aime

3

The Room
Horst_Tappert
7
The Room

You're tearing me appart Tommy !

Tommy Wiseau a un budget de 6 millions de dollars, il est producteur exécutif, acteur principal, caméraman, metteur en scène, scénariste de the Room... Son nom apparait un paquet de fois dans le...

Lire la critique

il y a 11 ans

52 j'aime

2

Independence Day
Horst_Tappert
3

Mais pourquoi tant de haine ?

Le président des états unis sauve le monde Critiquer ce film, c'est facile, c'est un peu comme battre Jamel Debouze au bras de fer (rires du public) C'est un gros film à l'américaine, avec des...

Lire la critique

il y a 11 ans

40 j'aime

8

Téléchat
Horst_Tappert
7
Téléchat

...

Une série d'horreur très réussie. Le héros est un chat anthropomorphe handicapé. Il parait sympathique à première vue, mais si vous observez avec attention son regard, vous serez à même de lire la...

Lire la critique

il y a 11 ans

39 j'aime