Quand les Pokemons cohabitent avec les humains.

Ce film a été inévitablement un grand retour dans mon enfance. Je me rappelle très bien d’avoir joué régulièrement aux jeux Pokémon sur Game Boy et de collectionner toutes les cartes Pokemon soit en les gagnant, soit en les achetant dans des bureaux tabac. Cet univers bourré de créatures aux pouvoirs étonnants a été un grand phénomène planétaire et il l’est toujours avec la sortie récente de l’application Pokémon GO, sans compter que cet univers n’a pas cessé de grandir, avec des nouvelles générations de Pokémons plus ou moins fascinants. Je me rappelle que la première fois que je suis rentré dans une salle de cinéma, c’était justement pour mater le premier dessin animé des Pokémon. Si ma mémoire est bonne, il me semble que c’était le film Pokémon : Mewtwo contre Mew. Peu importe mes souvenirs, je savais que ce long-métrage n’allait pas seulement me rappeler une de mes plus grandes et joyeuses périodes de mon enfance mais également la première fois où j’ai posé les pieds dans une salle de cinéma. 


Impossible d’éviter ce film. Même en mettant toute ma volonté à l’épreuve, j’allais me torturer l’esprit pour rien. Afin de ne pas perdre la tête, j’ai vite filé dans une salle de cinéma pour aller voir ce film qui était pas mal attendu, même si un long-métrage faisant d’un Pikachu un inspecteur de police paraissait bien étrange et ridicule au premier abord. Personnellement, j’aurais préféré une aventure se basant sur le vrai contexte de l’univers, avec les personnages Sacha, Ondine et le couple de méchants Jessie-James, qu’un simple et anodin long-métrage d’enquête de police. Mais bon, le plaisir de mater une une production en images réelles et décrivant un monde pullulant autant de Pokémons que des humains serait, sans la moindre incertitude, un véritable petit plaisir. Avec une durée de visionnage de 145 minutes, c’était logique qu’on ne pouvait pas voir tous les Pokémons, tellement qu’il en y a.


Fort heureusement, les plus célèbres et les plus mythiques sont là, en particulier le célèbre, l’électrique et l’adorable petit Pikachu. Comme pas mal de gens l'ont pensé, j’ai trouvé étrange que Pikachu soit dessiné avec un pelage (Je me rappelle pas que Pikachu avait des poils), contrairement à tous les autres Pokémons qui sont magistralement bien représentés comme l’imposant et énigmatique Newton ou le torride Dracaufeu se comportant comme une vraie bête sauvage. Même si son pelage m'a bien fait poser des questions, j’ai bien apprécié comme Pikachu se la joue en mode détective perspicace et déterminé. Il est malin, inratable, débordant d’énergie et délivre un humour tout à fait sympathique. Son association avec ses amis humains est engageante et bien trouvée, encore plus avec le distrayant Psykokwak et ses agissements incertains.


Les rencontres avec les Pokémons sont bien organisées et assez divertissantes comme l'interrogatoire atypique avec Mr Mine ou le combat féroce dans l’arène entre Dracaufeu et Pikachu. Le scénario m’a fait penser un peu à celui de Zootopie puisqu’il s’agit presque d'un retour de toute origine, avec une remise en question de la relation entre les humains et les Pokémon moyennement bien traitée. Le scénario a aussi un côté assez bête dès qu’on découvre la relation finale et le ton est assez léger, on regrette que certains passages ne soient pas plus exploités et également le fait que l'univers soit un peu trop américanisé à mon goût. À la limite, si c’est le premier film d’une série, c’est tout à fait acceptable et je ne vois rien contre qu’une licence voit le jour. Tous les critères d’un film genre aventure sont validés, avec des scènes d’action très bien tonifiées, des effets spéciaux convaincants et une mise en scène tout à fait honnête. J’ai connu une petite déception, mais le spectacle attendu était bien le résultat visuel que j’ai obtenu à la fin du visionnage. 7/10  




  • Pas question que je me jette dans les ordures.

  • Très bien ! Reste là-haut ! Tu me diras comment ça s’est passé avec ces Pokémons dingos.


LeTigre

Écrit par

Critique lue 984 fois

17
4

D'autres avis sur Pokémon : Détective Pikachu

Pokémon : Détective Pikachu
Moizi
1

Arrête de faire caca avec ta bouche, pitié

Bon je ne pensais vraiment pas aller voir ça, mais bon, il n'y avait que ça pour patienter en attendant The Dead don't die de Jarmusch... et clairement ben c'est une atrocité ambulante. Bon déjà je...

le 15 mai 2019

37 j'aime

8

Pokémon : Détective Pikachu
Passioncinedegwen
5

Pikachu est drôle et mignon mais le scénario décevant. Très moyen comme film

Ce film je l'attendais un peu car la bande annonce donnait envie. Je savais de base que le film n'allait pas se contenter de reprendre la version d'un jeu vidéo ou d'un anime. J'ai connu moi même la...

le 3 mai 2019

24 j'aime

7

Pokémon : Détective Pikachu
Lordlyonor
7

Comme une envie foudroyante de partir à l'aventure...

Avant de commencer cette critique, je compte mettre certaines choses au clair: Pokémon Détective Pikachu est surement le film que j'attendais le plus cette année, J'ai découvert Pokemon entre la...

le 8 mai 2019

22 j'aime

6

Du même critique

Baby Driver
LeTigre
8

La musique comme elle n’a jamais été utilisée au cinéma.

Réalisateur de la trilogie Cornetto et du film Scott Piligrim, Edgar Wright est en voie d’être l’un des réalisateurs les plus intéressants à suivre de notre génération. Il renouvelle le cinéma d'une...

le 12 juil. 2017

59 j'aime

9

Logan
LeTigre
8

L'adieu mortel du mutant le plus emblématique de la franchise X-Men. 

Suite à la grande satisfaction publique de la réalisation Wolverine : Le combat de l'immortel, le réalisateur James Mangold s'est engagé, sans la moindre hésitation, à mettre en œuvre un nouveau...

le 16 déc. 2020

56 j'aime

10

Mad Max - Fury Road
LeTigre
9

Une nouvelle injustice à régler pour notre justicier Australien !

Un quatrième opus de la saga Mad Max ? Après trente d’absence sur le grand écran ? Personne n'aurait cru ça et pourtant, Cette information a bien été confirmée par de nombreux sites sur Internet...

le 26 mars 2020

54 j'aime

13