Cover Propriété privée

Propriété privée

Private Property

1960

172

122

20

6.7

Film de Leslie Stevens · 1 h 19 min · 29 juin 1960 (France)

Genres : Drame, Thriller

Casting (acteurs principaux) :

Kate Manx, Corey Allen, Warren Oates, Jerome Cowan, Robert Wark, Jules Maitland

Pays d'origine :

États-Unis
Casting complet et fiche technique

Duke et Boots, deux voyous sans envergure, vagabondent non loin d'une station-service. Là, ils remarquent une jeune femme blonde, Ann Carlyle. Après s'être invités sans ménagement dans la voiture d'un homme, ils suivent la femme jusque chez elle et s'installent aussitôt dans la maison voisine, inoccupée...

Aucun résultat

Subversion
8
Subversion

Critique positive la plus appréciée

Les balbutiements du Nouvel Hollywood

Comment un film aussi important que Propriété Privée a t-il pu tomber dans l'oubli ? Cette ressortie en salle est une aubaine, pour quiconque s'intéresse un tant soit peu au cinéma américain. La...

il y a 6 ans

7 j'aime

Teklow13
5
Teklow13

Critique négative la plus appréciée

Critique de par Teklow13

Sorti la même année que Psychose, Propriété privée va lui aussi très loin dans la perversion et le sulfureux. Son postulat est on ne peut plus clair et osé : deux voyous qui traînent du côté d'une...

il y a 6 ans

3 j'aime

4

Boubakar
7
Boubakar

Elle va rencontrer un bel et sombre inconnu.

Alors qu'en 1960, le cinéma était mis à mal par l'arrivée de la télévision, c'est aussi l'arrivée de réalisateurs plus indépendants, affranchis des Studios, et qui vont se permettre des sujets plus...

il y a 3 ans

3 j'aime

1

Nycticebus
5
Vick Thor

Propriété privée - défense de regarder

Propriété privée, ce film de 1960 est ressorti en début du mois (première édition de cette critique : septembre 2016), il ne vous dira rien et c'est normal : une semaine avant sa sortie, aucune note...

il y a 6 ans

3 j'aime

2

estonius
9
estonius

Film fauché mais très belle grosse surprise !

Un OVNI ou comment faire un film d'un érotisme torride sans déshabiller personne, en revanche du côté des symboles ça y va comme dans la scène assez gonflée où Kate Manx masturbe du bout des doigts...

il y a 4 ans

2 j'aime

Fullenbaum
8
Fullenbaum

Fenêtre sur cour réaliste

Bon, il y a Warren Oates, l'inoubliable interpréte de "the shooting" de Monte Hellman, western labyrinthique dont le sens excite les méninges. J'ai lu sur SC qu'on évoquait à propos de ce film...

il y a 3 ans