Shocker

1989

1.2K

408

29

5.5

Film de Wes Craven · 1 h 49 min · 31 janvier 1990 (France)

Genres : Comédie, Épouvante-Horreur, Thriller

Casting (acteurs principaux) :

Michael Murphy, Peter Berg, Mitch Pileggi, Sam Scarber, Camille Cooper, Ted Raimi, Keith Anthony-Lubow-Bellamy, Heather Langenkamp

Pays d'origine :

États-Unis

Bande originale :

Wes Craven’s Shocker: No More Mr. Nice Guy (The Music)
Casting complet et fiche technique

Un dangereux tueur en série qui a été exécuté, survit à la chaise électrique, se dématérialise et devient aussi impalpable qu'une onde télé.

Andy-Capet

Andy Capet

Ce film relève à la fois du gâchis - sans doute par une volonté burlesque, fantastique et maléfique - mais il relève aussi d'un haut potentiel de...

il y a 2 mois

Custom51
8
Custom51

Critique positive la plus appréciée

Desmond Child is alive

Alors cette fois-ci les mecs attention ! Je vais chercher ma pelle et exhumer une putain de VHS. Il aurait été facile d'intituler cette critique : Two In the Pink and One In The Stink, it's call...

Lire la critique

il y a 9 ans

Hawk
5
Hawk

Critique négative la plus appréciée

Shocker : Un teen movie horrifique électrisant par Wes Craven

Shocker a la particularité d’avoir en héros principal, Peter Berg, qui est devenu aujourd’hui un réalisateur de films d’actions américains plutôt patriotiques comme The Kingdom, Deepwater ou Traque...

Lire la critique

il y a 5 ans

Lazein
5
Laz' eïn

No More Mr Nice Guy

Wes Craven aura eu l'idée de génie de créer l'un des anti-héros les plus emblématiques du cinéma avec Freddy Krueger lui ouvrant les portes d'une franchise très lucrative. Mis à part ce coup du...

Lire la critique

il y a 9 ans

Caine78
6
Caine78

Sur courant alternatif

Le nom de Wes Craven suscite inévitablement ma curiosité, tout en sachant pertinemment que le résultat ne sera probablement à la hauteur de sa « légende » due aux deux figures mythiques...

Lire la critique

il y a 3 ans

lenabac
8
lenabac

Attention...note madeleine

En repensant à ce film, j'effectue un bond en arrière de presque 20 ans. Nous sommes un mardi après midi du mois de juin de 1992 et j'ai 12 ans. J'ai séché le cours de Français de Mme Levasseur pour...

Lire la critique

il y a 10 ans

JanosValuska
4
JanosValuska

Horace, les ondes télé.

Houla. Je tiens probablement là ma limite dans la Série B 80’s Cravenienne. Il y avait dans L’amie mortelle ce je-ne-sais-quoi qui me le rendait si intime, son ton dépressif masqué qui me touchait...

Lire la critique

il y a 6 ans