Space Commando
4.3
Space Commando

Film de Burt Kennedy (1991)

Hulk Hogan engoncé dans son moule-bite de l’espace (...) avalanche de gags pour les moins de 10ans

Shep Ramsey est un guerrier intergalactique qui, suite à un combat, subit une avarie et se voit contraint d’aller se réfugier sur Terre.


Hulk Hogan s’était déjà essayé au cinéma avec Rocky III, l'oeil du tigre (1982), lorsque sa carrière a commencé à chuter fin des années 80, il y est revenu au point d’accepter tout et surtout, n’importe quoi, comme en atteste cette comédie familiale (visiblement, il y trouvera son compte, puisqu’il y reviendra quelques années après avec Monsieur Nounou - 1993 ou encore Santa with Muscles - 1996).


Space Commando (1991) est typiquement le genre de film à ne conseiller qu’aux moins de 10ans. C’est consternant de débilité, avec ses avalanches de gags enfantins. On y retrouve le catcheur Hulk Hogan engoncé dans son moule-bite de l’espace. Ce dernier atterrit sur Terre et par chance, il parle la même langue que nous et trouve rapidement un endroit où loger. Il va d’ailleurs crécher chez Christopher Lloyd (Doc dans la trilogie Retour vers le futur), qui incarne ici un looser pathétique au volant de sa Fiat Punto qui se fait victimiser aussi bien par son patron que par ses voisins (la suite, on la devine tous aisément, grâce à Huk Hogan, ce bon père de famille va apprendre à se découvrir et ne se laissera plus marcher dessus).


Pour la petite anecdote, on retrouve lors de deux apparitions, une certaine Elisabeth Moss (The Handmaid's Tale) dans le rôle de la petite fille et son chat (qui se fait violemment valdinguer par Hulk Hogan).


Le reste est un enchaînement de blagues nazes (le running gag avec le mime, la séquence de la borne d’arcade qui surchauffe au poing de lever un drapeau blanc pour que Hulk abdique ou encore le coup du "pistolet freeze" où Hulk ingurgite de l’antigel).


En dehors de l’improbable duo formé par Hulk Hogan & Christopher Lloyd, il n’y a absolument à retenir du film, si ce n’est que si vous êtes en dehors de la catégorie d’âge recommandé, vous risquez fort de trouver le temps long.


http://bit.ly/CinephileNostalGeekhttp://twitter.com/B_Renger

Créée

le 6 mars 2021

Critique lue 140 fois

RENGER

Écrit par

Critique lue 140 fois

D'autres avis sur Space Commando

Space Commando
IncredulosVultus
4

Hulkster wars

Des choses gentilles à dire sur ce film : Suburban Commando, c’est tout ce qu’on peut attendre d’un film de 1991 avec Hulk Hogan dans le rôle principal, à savoir pas grand-chose... C’est mauvais et,...

le 10 mars 2024

Space Commando
RENGER
1

Hulk Hogan engoncé dans son moule-bite de l’espace (...) avalanche de gags pour les moins de 10ans

Shep Ramsey est un guerrier intergalactique qui, suite à un combat, subit une avarie et se voit contraint d’aller se réfugier sur Terre. Hulk Hogan s’était déjà essayé au cinéma avec Rocky III,...

le 6 mars 2021

Du même critique

Mad God
RENGER
8

30ans de tournage devant lesquels on hallucine bouche-bée devant le résultat.

Second long métrage pour le magicien des effets-spéciaux, après avoir apposé sa patte et sa légende sur bon nombre de films culte ou qui ont marqués toute une génération (La guerre des étoiles -...

le 21 juin 2022

35 j'aime

Monty Python - Sacré Graal !
RENGER
2

Armez vous de patience, c'est ce que vous avez de mieux à faire.

Premier long-métrage pour l'équipe des Monty Python où ils réalisent avec Monty Python, sacré Graal (1975) une comédie lourde, exaspérante et extrêmement vide. Certains gags sont beaucoup trop...

le 5 mai 2011

27 j'aime

17

Ready Player One
RENGER
2

Grosse désillusion, de la SF chiante à mourir

Une belle grosse désillusion le dernier Spielberg. Moi qui l'attendais avec une certaine impatience. Son grand retour à la SF, à grands renforts de coups marketings, je suis tombé dans le panneau et...

le 20 mars 2018

21 j'aime

24